Chromace d’Aquilée (345-407)

Chromace d’Aquilée (345-407)

Quelques mots sur la vie de Chromace:

Chromace était né à Aquilée vers 345.

Il fut ordonné diacre et ensuite prêtre; puis il fut élu Pasteur de cette Eglise (avant 388). Ayant reçu la consécration épiscopale de l'Evêque Ambroise, il se consacra avec courage et énergie à une tâche démesurée en raison de l'ampleur du territoire confié à ses soins pastoraux: en effet, la juridiction ecclésiastique d'Aquilée s'étendait des territoires actuels de la Suisse bavaroise, d'Autriche et de Slovénie, jusqu'à la Hongrie. [...]

Chromace mourut probablement en exil, à Grado, alors qu'il cherchait à échapper aux incursions barbares, en 407, l'année où mourut également Jean Chrysostome.

Le prestige et l'importance d'Aquilée en faisaient la quatrième ville de la péninsule italienne et la neuvième de l'empire romain: c'est également pour cette raison qu'elle attirait les visées des Goths et des Huns.

L'Evêque d'Aquilée met souvent la Vierge en relation avec l'Eglise:

En effet, toute les deux sont "vierges" et "mères". L'ecclésiologie de Chromace se développe surtout dans le commentaire de Matthieu. Voici plusieurs concepts récurrents:

- l'Eglise est unique, elle est née du sang du Christ; elle est le vêtement précieux tissé par l'Esprit Saint;

- l'Eglise est là où l'on annonce que le Christ est né de la Vierge, où fleurit la fraternité et la concorde.


Benoît XVI, audience générale du mercredi 5 décembre 2007

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention