La manifestation corporelle du Verbe divin (St Athanase)

La manifestation corporelle du Verbe divin

Invisible, il est connu à partir des œuvres de la création ; de même, devenu homme et soustrait aux regards dans un corps, on saurait par ses œuvres que ce n'était pas un homme, mais la Puissance et le Verbe de Dieu qui les accomplissait.

En effet, commander aux démons et les chasser n'est pas œuvre humaine mais divine. Or, à le voir guérir les maladies auxquelles est sujet le genre humain, comment le tenir encore pour un homme et non pour Dieu ? Il purifiait les lépreux, faisait marcher les boiteux, ouvrait les oreilles des sourds, faisait voir des aveugles ; bref, il chassait loin des hommes toutes les maladies et toute infirmité, et le premier venu pouvait donc contempler sa divinité...

C'est pourquoi, lorsqu'il descend vers nous au commencement, il se façonne un corps né d'une vierge, pour offrir à tous une preuve non négligeable de sa divinité, car celui qui a façonné ce corps là est aussi l'auteur des autres corps.

A voir ce corps issu d'une vierge seule, sans le concours d'un homme, qui n'en conclut pas que celui qui paraît dans ce corps est aussi l'auteur et le seigneur des autres corps ?


Saint ATHANASE D'ALEXANDRIE, De Incarnatione 18 ; traduction ans Sources chrétiennes n° 199, Cerf, Paris 1973, p. 229-235

Lire plus sur saint Athanase

JE PARTICIPE !