St Grégoire de Naziance prépare le concile d'Ephèse

Grégoire de Naziance prépare le concile d'Ephèse

La Trinité et le Christ

Vers 379, Grégoire (1) fut appelé à Constantinople, la capitale, pour guider la petite communauté catholique fidèle au Concile de Nicée et à la foi trinitaire.

La majorité adhérait au contraire à l'arianisme*, qui était "politiquement correct" et considéré comme politiquement utile par les empereurs. Ainsi, il se trouva dans une situation de minorité, entouré d'hostilité.

[*N.D.R.L : l'arianisme nie la divinité de Jésus qui n'est donc pas adoré dans la liturgie. Parallèlement, Dieu semble lointain]

Dans la petite église de l'Anastasis, il prononça cinq Discours théologiques précisément pour défendre et rendre également intelligible la foi trinitaire.

(Orationes 27-31: SC 250, 70-343)

Grégoire (2) fit resplendir la lumière de la Trinité, en défendant la foi proclamée par le Concile de Nicée: un seul Dieu en trois personnes égales et distinctes - le Père, le Fils et l'Esprit Saint -,

"triple lumière qui en une unique /

splendeur se rassemble"

(Hymne vespéral: Carmina [historica]

2, 1, 32: PG 37, 512).

La pleine humanité du Christ

Grégoire a profondément souligné la pleine humanité du Christ: pour racheter l'homme dans sa totalité, corps, âme et esprit, le Christ assuma toutes les composantes de la nature humaine, autrement l'homme n'aurait pas été sauvé. Contre l'hérésie d'Apollinaire, qui soutenait que Jésus Christ n'avait pas assumé une âme rationnelle, Grégoire affronte le problème à la lumière du mystère du salut:

"Ce qui n'a pas été assumé, n'a pas été guéri"

(Ep 101, 32: SC 208, 50),

et si le Christ n'avait pas été "doté d'une intelligence rationnelle, comment aurait-il pu être homme?"

(Ep 101, 34: SC 208, 50).

Marie, Theotokos (2)

Marie, qui a donné la nature humaine au Christ, est la véritable Mère de Dieu (3) Theotókos:

et en vue de sa très haute mission elle a été "pré-purifiée" (4) , comme une sorte de lointain prélude du dogme de l'Immaculée Conception).

Marie est proposée comme modèle aux chrétiens, en particulier aux vierges, et comme secours à invoquer dans les nécessités (5).

Grégoire souligne aussi que l'homme doit imiter la bonté et l'amour de Dieu. (2)


Notes :

(3) cf Ep. 101, 16: SC 208, 42 ;

(4) Oratio 38, 13: SC 358, 132

(5) cf. Oratio 24, 11: SC 282, 60-64


Benoît XVI

(1) Benoît XVI, audience générale du mercredi 8 août 2007

(2) Benoît XVI, audience générale du mercredi 22 août 2007

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention