Jean d’Eubée († 750) la conception et la naissance de Marie

Jean d’Eubée († 750) les fêtes du 8 septembre et 9 décembre

Jean d'Eubée († vers 750) est souvent confondu avec Jean Damascène. Les renseignements biographiques dont nous disposons sont insuffisants et très incertains. L'unique référence chronologique est contenue dans son homélie sur les saints innocents et nous renvoie en 744.

Son homélie sur la Conception de la bienheureuse Vierge offre le premier témoignage connu sur la fête dédoublée en conception et naissance, située parmi les dix célébrations qui résument l'histoire du salut au cours de l'année liturgique (§ l0). Jean fait une affirmation claire sur la sainteté originelle de Marie (non pas dans le sens d'une exemption du péché originel mais dans le sens d'une purification dès la conception).

La célébration liturgique de la nativité de la Vierge eut son origine probablement à Jérusalem au 5e siècle, liée à une tradition qui identifiait la maison natale de Marie avec une église située dans les alentours de la Piscine Probatique. La fête fut introduite à Constantinople sous l'empereur Justinien.

Jean d'Eubée, en ce qui concerne la conception, atteste la date du 9 Décembre, (n. 23) qui entrera définitivement dans le calendrier liturgique byzantin.

La date du 8 septembre pour sa nativité constituait le début de l'année liturgique.

Jean parle plus d'une fois de l'intervention spéciale de Dieu dans la conception de Marie, non seulement pour accorder la fécondité à Anne, mais aussi pour faire du fruit de son sein une nouvelle créature, exceptionnelle. On peut dire que l'homélie entière parle de la sainteté et de la beauté spirituelle de Marie depuis le moment de la conception.


L.GAMBERO

Bibliographie: Les homélies sur la Conception et sur les Saints Innocents sont éditées en PG 96, 1459-1508 ; CPG. III, 8135-8138


Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention