Aristide d’Athènes † 140, Marie, la fille de l’homme

Aristide d'Athènes est un des premiers intellectuels chrétiens qui eut le courage de présenter Jésus-Christ aux hommes de son temps.

Dans son Apologie adressée à l'empereur Trajan (117-138), il présente de manière concise la naissance du Fils de Dieu Haut:

« [...] il descendit du ciel et prit chair d'une vierge juive ; et lui le Fils de Dieu, il habita dans une fille de l'homme. »

(Apol 2,6)

 

Dans l'histoire du salut la maternité virginale est un des signes salvateurs envoyé par Dieu aux hommes.

Le titre « fille de l'homme » est particulièrement significatif parce qu'étroitement uni avec le titre christologique: « Fils de l'homme ».

 

A. Gila

JE PARTICIPE !