Marie échelle de Jacob et médiatrice (St Jean Damascène)

Marie échelle de Jacob et médiatrice (St Jean Damascène † 750)

Saint Jean Damascène introduit l'idée de la médiation de Marie avec une image prise dans l'Ancien testament, l'échelle de Jacob :

« Aujourd'hui le Fils,... ayant aiguisé par l'Esprit la hache de la nature... s'est construit une échelle vivante [...]

L'échelle spirituelle, la Vierge, est plantée en terre, car de la terre elle tient son origine, mais sa tête s'élève jusqu'au ciel. Le chef de toute femme, en effet, c'est l'homme ; mais pour elle qui n'a pas connu d'homme, Dieu le Père, a pris la place de son chef : par le saint-Esprit il a conclu une alliance, et, telle une semence divine et spirituelle, il a envoyé son Fils et son Verbe, cette force toute puissante. » [1]

« De même que Jacob a vu l'échelle unir la terre au ciel et les anges monter et descendre sur elle, et Celui qui est vraiment le fort et l'invincible lutter symboliquement avec lui, de même toi aussi devenue médiatrice et échelle pour que descende vers nous ce Dieu qui a assumé la faiblesse de notre substance, en l'embrassant et l'en unissant à soi et a fait de l'homme un esprit qui voit Dieu, tu as réuni le ce qui était divisé. » [2]

Saint Jean Damascène attribue un grand pouvoir à la médiation de la bienheureuse Vierge pour notre salut éternel. Marie joue un rôle très actif pour que nous obtenions les fruits de l'incarnation :

« Par elle nos hostilités séculaires avec le Créateur ont pris fin. Par elle notre réconciliation avec Lui fut proclamée la paix et la grâce nous furent données, les hommes unissent leurs chœurs à ceux des anges, et nous voilà faits enfants de Dieu, nous qui étions auparavant un objet de mépris ! Par elle nous avons vendangé le raisin qui donne la vie d'elle nous avons cueilli le germe de l'incorruptibilité. De tous les biens elle est devenue pour nous la médiatrice. En elle Dieu s'est fait homme, et l'homme est devenu Dieu. » [3]

Saint Jean Damascène parle aussi de la compassion de Marie au Calvaire, mais il ne l'inclut pas dans les causes de notre rédemption.

Voici comme il exhorte ses auditeurs à se rendre disponibles à l'action médiatrice de la Mère du Seigneur:

« Si donc nous évitons avec courage nos vices passés ; si nous aimons de toute notre ardeur les vertus et que nous les prenions pour compagnes, elle multipliera ses visites auprès de ses propres serviteurs, avec, à sa suite, l'ensemble de tous les biens ; et elle prendra avec elle le Christ : son Fils Roi et Seigneur universel, qui habitera en nos cœurs. A Lui gloire, honneur, force, majesté et magnificence, avec le Père sans principe et le Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. »[4]


[1] Homilia in Nativitatem, 5, PG 96,665 A. Jean Damascène, homélie sur la nativité et l'Assomption, Source chrétienne n° 80, Paris, Cerf, 1961, p.57

[2] Homilia in Dormitionem 1,8, PG 96,713 A. Jean Damascène, homélie sur la nativité et l'Assomption, Source chrétienne n° 80, Paris, Cerf, 1961, p.101

[3] Jean Damascène, homélie sur la nativité et l'Assomption, Source chrétienne n° 80, Paris, Cerf, 1961, p. 163-165 Homilia in Dormitionem II. 16, PG 96.744 CD.

[4] Homilia in Dormitionem II. 19, 762D. Jean Damascène, homélie sur la nativité et l'Assomption, Source chrétienne n° 80, Paris, Cerf, 1961, p. 175-177


Lire plus sur Saint Jean Damascène

L. Gambero

Maria scala di Giacobbe, Maria mediatrice

Giovanni Damasceno introduce l'idea della mediazione di Maria con una immagine significativa presa dall' Antico Testamento :

"Oggi Cristo si è costruito una scala. La sua base è piantata sulla terra, ma la sua sommità raggiunge il cielo. Su di essa Dio prende il suo riposo. Giacobbe ne ha visto la figura. Attraverso essa Cristo è disceso sulla nostra terra e si è manifestato ed è vissuto con gli uomini."(1)

"Come Giacobbe vide la scala unire insieme terra e cielo e su di essa gli angeli che andavano su e giù e colui che è veramente il forte e l'invincibile lottare con lui simbolicamente, così anche tu, divenuta mediatrice e scala per la discesa verso di noi di quel Dio che ha assunto la debolezza della nostra sostanza, abbracciandola e unendola intimamente a sé e ha fatto dell'uomo uno spirito che vede Dio, hai riunito ciò che era diviso"(2).

Giovanni attribuisce un grande potere alla mediazione della beata Vergine in riferimento alla nostra eterna salvezza. Maria svolge un ruolo molto attivo nell'ottenere che noi possiamo ricevere i frutti dell'Incarnazione :

"Grazie a lei l'antica inimicizia verso il Creatore ci è stata abrogata. Per suo merito ci fu sancita la riconciliazione con lui, pace e grazia furono elargite, uomini e angeli si uniscono nel medesimo coro, e noi, in precedenza degni di disprezzo, siamo diventati figli di Dio. Da lei abbiamo ottenuto di vendemmiare il grappolo della vita ; da lei abbiamo raccolto il germoglio dell'immortalità. È lei che è divenuta per noi mediatrice di tutti i beni. In lei Dio si è fatto uomo e l'uomo Dio."(3)

Damasceno parla anche di compassione da parte di Maria al Calvario, ma non la include tra le cause della nostra redenzione.

Ecco come esorta i suoi uditori a rendersi disponibili all'azione mediatrice della Madre del Signore:

"Se ci asteniamo decisamente dai vizi passati e amiamo con tutto il cuore le virtù, prendendo le per compagne, Maria visiterà frequentemente i suoi servi, portandosi dietro tutti i beni e si farà accompagnare da Cristo, il Figlio suo, Re e Signore dello universo, che dimorerà nei nostri cuori."(4)


[1] Giovanni Damasceno Homilia in Nativitatem, 4, PG 96,665 A.

[2] Giovanni Damasceno Homilia in Dormitionem 1,8, PG 96,713 A.

[3] Giovanni Damasceno Homilia in Dormitionem II. 16, PG 96.744 CD.

[4] Giovanni Damasceno Homilia in Dormitionem II. 19, 762D.

L.Gambero

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention