Angola

Au XVI° siècle, les navigateurs portugais promettaient à la Vierge Marie de la faire aimer partout où ils iraient. Les premiers missionnaires qui arrivèrent le 29 avril 1491 en Angola construisirent tout de suite une petite église dédiée à "Nossa Senhora Santa Maria" (Notre Dame Sainte Marie). Les premières églises dédiées à Marie datent de la fin XVI° et du XVII°.

Au XX° siècle,  les apparitions de Fatima eurent un grand retentissement en Angola.

Sept centres de pèlerinage :

  • Luanda (la capitale) : Notre-Dame de la conception (fin XVI°), récemment restaurée.
  • Luanda : Notre-Dame de Nazaré (1664), qui tient son nom d'un sanctuaire portugais.
  • San Salvador : Notre-Dame des Victoires
  • Cambambe : Notre-Dame du Rosaire
  • Ambaca : Notre-Dame de l’Assomption
  • Bengo : Notre-Dame des Anges.
  • Muxima : Au-dessus du fleuve Kwanza, l’église offre à la vénération des fidèles une image de l’Immaculée conception.

Neuf églises-cathédrales dédiées à Marie :

  • Luanda : Notre-Dame des Remèdes (construite en 1679) qui est l’actuelle cathédrale.
  • Huambo : Notre-Dame de la Conception
  • Malanje : Notre-Dame de l’Assomption
  • Luso : Notre-Dame de Fatima
  • Uije : Notre-Dame de la conception
  • Benguela : Notre-Dame de Fatima
  • Saurino : Notre-Dame de l’Assomption
  • Novo Redondo : Notre-Dame de la conception
  • Njiva : Notre-Dame de l’Assomption.

L'influence récente de Notre Dame de Fatima

Le message des apparitions de Notre Dame de Fatima (1917) fut immédiatement transmis à l’Angola. Le 13 de chaque mois, en particulier de mai à octobre, le peuple participait très nombreux aux prières. En 1948, une statue de Notre Dame de Fatima visita les principaux endroits du pays.

Tandis que la guerre civile ravageait le pays, la Vierge Marie fut proclamée patronne et reine de l’Angola, le 13 octobre 1985, avec une fête liturgique instituée chaque année le samedi qui précède le dernier dimanche d’octobre.

Le traité de paix fut signé en 1991, après 15 ans de guerre. Et Jean Paul II visita l’Angola l’année suivante, du 4 au 10 juin 1992.

Jean Paul II : Elévez le regard vers la Famille de Nazareth !

Alors que la famille élargie a de moins en moins d'effet, vous, parents chrétiens, prenez au sérieux votre devoir d'éduquer humainement et chrétiennement vos enfants. Ils sont votre continuation. Donnez-leur ce que vous avez de mieux: une conscience droite, une vie chrétienne, la capacité d'être des membres de la société et du Pays utiles et préparés. Elévez le regard vers la Famille de Nazareth ! Regardez le style de vie cachée que le Fils de Dieu  fait homme menait avec Marie et Joseph. (cf. Lc 2, 51-52). Que la Famille vous accorde cette maturité humaine et chrétienne profonde [...] Alors votre famille sera vraiment une "Église domestique" (LG 11),  terrain fertile pour que les différentes vocations dont la société et l'Église ont besoin puissent germer et grandir. Pères et mères! Parfois cette vocation est un cadeau total au service de l'Église comme prêtre ou comme consacré à la vie religieuse. Sachez reconnaître cette vocation, respectez-la et collaborez à sa réalisation.

Extraits de l'homélie de Jean Paul II,
le 5 juin 1992, durant sa visite en Angola (Lubango)

________________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 593-599

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention