Ethiopie

Un jour, une dame s’adressa au Catholicos et lui dit :

- « Vous autres, les Coptes, vous exagérez la dévotion à Marie, Marie est une femme comme les autres. »

- « Très bien, répondit le Catholicos, alors donnez-nous un autre Christ. » [1]

Tout est dit. Nous pouvons entrer avec respect dans "culture mariale" de l'Ethiopie.

Saint Frumence (IVe s.) appela la première église bâtie à Axoum, capitale du royaume, "Edda Mariam", Demeure de Marie.

Marie est vénérée sous le titre de Waladita Amlâk, Celle qui a enfanté Dieu.

Le nom de Marie figure dans beaucoup de noms éthiopiens. Ils témoignent de la confiance des fidèles envers Marie:

Ghebié Mariam, Serviteur de Marie ; Hailé-Mariam, la force de Marie ; Laoké Mariam, Message de Marie ; Teklé Mariam, Plante ou rejeton de Marie ; Hapté Mariam, Don de Marie ; Walda-maryam, fils de Marie ; Newaia-Maryam, trésor de Marie ; Kafla-Maryam, part de Marie ; Kidana-Maryam, promesse de Marie ; Baeda-Maryam, protégé de Marie etc…

L'Éthiopie a une fête propre: Kidäma Mehret, le Pacte de Miséricorde, le 10 février.

Sûrs que la prière de Marie auprès de son Fils ne peut qu'être exaucée, les Éthiopiens considèrent leur pays comme le fief de Marie, sous sa protection.

Beaucoup de belles églises creusées dans le rocher sont dédiées à Marie. Elles sont décorées de fresques rappelant des scènes des ou des récits apocryphes. 


[1] Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p.685

 

Pour l'ensemble de cet article, cf. Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 675-693

 

 

 

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention