Tchad

Un peu d'histoire

L'État du Tchad dans ses frontières actuelles est une création de la colonisation européenne. Ses frontières résultent de négociations entre Français, Anglais et Allemands dans les années 1880. Mais l'espace tchadien possède une histoire riche et relativement bien connue. Il est sans doute un des berceaux de l'Humanité (découverte récente de « Toumaï »). Il a été le siège de trois grands royaumes sahéliens.

Après l'échec d'un projet de fusion entre le Tchad et la Libye en 1981, les troupes libyennes se retirèrent dans le cadre d'un accord conclu avec le gouvernement français. En 1982, Goukouni Oueddei fut renversé à son tour par Hissène Habré, qui dut faire appel l'année suivante aux troupes françaises pour contenir une nouvelle invasion libyenne. En 1990, Hissène Habré fut chassé du pouvoir par Idriss Déby Itno, qui est en place depuis lors. Paradoxalement, ce dernier semble bénéficier aujourd'hui du soutien de la France et de la Libye, face aux divers mouvements de rébellion qui seraient plus ou moins encouragés par le Soudan voisin, en liaison avec le conflit du Darfour.

Un peu de géographie

Le Tchad est un pays vaste et de faible densité humaine. Il connaît pourtant d'importants contrastes. Le tiers nord du pays est occupé par le Sahara, et presque vide d'hommes. Plus au Sud se trouve le Sahel où les précipitations sont plus importante, de 300 a 600 mm. C'est dans le sud de cette zone que se trouve la capitale N’djamena. Plus au sud encore, il y a une zone de savane où les précipitations peuvent dépasser les 900 mm. C'est là, dans le sud-ouest qu'en moyenne les densités sont les plus élevées.

Le Nord et le Centre sont peuplées de populations sahariennes disparates, mais toutes musulmanes. Par ailleurs, les Arabes, musulmans, occupent trois grandes zones de peuplement, au Nord, au Centre et au Sud-est, représentant environ 14,5% de la population tchadienne.Enfin, le Sud-ouest, chrétien et très marginalement animiste, est composé de populations négro-africaines.

L'évangélisation

L’évangélisation a commencé en 1930 et, en plus des petites chapelles dédiées à Marie, il y a deux grands sanctuaires mariaux :

N'Djaména : Paroisse cathédrale « Notre-Dame de la Paix »

B.P.456 - N'Djaména - tél et fax : + 235/ 52.31.62.

jbolo@intnet.td

Sarh : Cathédrale « Notre-Dame de l'Immaculée Conception »

B.P.87, Sarh - tél : + 235/ 68.14.77

Le pape Jean Paul II est venu à « Notre-Dame de la Paix » (N'Djaména), le 30 janvier 1990.

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention