Organisation de l’Eglise arménienne

Organisation de l’Eglise arménienne

L'Église Arménienne apostolique, orthodoxe, dite aussi "Grégorienne" (de Grégoire l'illuminateur) qui est à la base de sa fondation), se divise actuellement en quatre juridictions :

1. Catholicat d'Etshmiadzin, en Arménie soviétique, avec deux millions de fidèles environ. Le titre traditionnel du catholicos est « patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens ».

2. Catholicat de Cilicie, dont le siège se trouve depuis 1921 à Antelias au Liban : elle compte 11 200 000 fidèles environ. L’actuel catholicos, Sa Sainteté Aram Ier Keshishian, est engagé dans le dialogue œcuménique au niveau du conseil œcuménique de Genève dont il est l’un des présidents. (source 2007).

3. Patriarcat de Jérusalem, avec juridiction sur la Palestine et la Jordanie : environ 10 000 fidèles. Le patriarche arménien de Jérusalem est l’un des trois custodes de Terre , avec l’Eglise orthodoxe et l’Eglise catholique.

4. Patriarcat de Constantinople, avec juridiction sur 100 000 fidèles environ. La communauté attachée à ce patriarcat fut en grande partie exterminée lors du génocide de 1915-1917. En 1996, le catholicos Karékine 1er et le pape Jean Paul II ont signé une déclaration commune dans laquelle ils ont voulu proclamer leur foi commune en Jésus-Christ « Verbe de Dieu fait chair. Dieu parfait dans sa divinité, homme parfait dans son humanité, sa divinité est unie à son humanité dans la personne du Fils unique de Dieu, dans une union qui est réelle, parfaite, sans confusion, sans altération, sans division, sans aucune forme de séparation. »

Il existe en outre une petite Église Arménienne catholique, constituant le patriarcat de Cilicie des Arméniens dont le siège est à Bzommar au Liban. Elle compte 250 000 fidèles environ, dont la moitié dans la Diaspora qui se trouvent principalement à Beyrouth et à Alep en Syrie.

L’Eglise évangélique (protestante) est arrivée au milieu du XIX° siècle, elle compte une cinquantaine de paroisse sur le territoire de l’Arménie ou dans la diaspora. Avec l’Eglise apostolique et l’Eglise catholique, elle collabore à la Société biblique arménienne.

___________________

Le monde de la Bible, hors série « Arménie », printemps 2007

JE PARTICIPE !