Iran

Iran

Un pays évangélisé dès les origines du christianisme :

Le Nouveau Testament dit que le jour de la Pentecôte, des habitants "de la Mésopotamie" (actuel Iran) étaient présents au premier discours de saint Pierre : ils étaient venus pour célébrer la fête juive et se sont trouvés devant l’annonce de la mort et de la résurrection de Jésus (Ac 2, 9).

C'est pourquoi le christianisme est arrivé très tôt en Iran. Et dès les premiers siècles, ces chrétiens, de langue sémitique, formèrent des communautés qui n'étaient pas encore influencées par la pensée grecque.

Les évêques de Mésopotamie n'ont pas participé aux conciles d'Ephèse et de Chalcédoine (en 431 et 451).

Narsaï, puis Babaï, apportent l'influence du nestorianisme : la difficulté à unir dans le Christ la nature humaine et la nature divine ; il y aurait deux hypostases dans le Christ ; le Verbe habiterait dans l'homme Jésus comme dans un temple.

Le développement de la pensée théologique et spirituelle doit beaucoup aux ascètes (ermites dans le désert, dans les grottes, reclus, stylites), et aux moines (Babaï le grand...).

Un pays évangélisateur jusqu'au XII° siècle :

L'activité missionnaire de l'Eglise syro-orientale a atteint son apogée au temps du catholicos Timothée I (780-823). A cette époque, des peuples entiers se convertirent au christianisme, en Inde, en Chine, en Mongolie.

Le rapprochement avec Rome au XVI° siècle :

Au XVI° siècle, une partie de l'Eglise syro-orientale a fait l'unité avec l'Eglise de Rome : elle est appelée l'Eglise chaldéenne (catholique, donc).

A partir de 1840, les Lazaristes reprirent la mission catholique, les principales églises dédiées à Marie sont à Téhéran.

L’époque contemporaine a été fortement ensanglantée par les guerres, et le pays commence le XXI° siècle avec la menace de nouvelles de guerres.

Au début du troisième millénaire les chrétiens sont environ 120.000 dont 12.000 catholiques : un nombre très réduit.*

Les catholiques sont de rite arménien, chaldéen, ou romain.*

La déclaration christologique commune.

L'Eglise catholique et l'Eglise assyrienne d'Orient (qui n'avait pas participé aux conciles d'Ephèse de Chalcédoine en 431 et 451) ont fait une déclaration christologique commune le 11 novembre 1994.

Lire cette déclaration en anglais.

Lire cette déclaration en italien.

Les sanctuaires marials*

Téhéran : cathédrale dédiée à Marie consolatrice des affligés.

Téhéran : église dédiée à Notre Dame du Rosaire.


* Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 477-481

Autres sources : voir les articles d'approfondissement.

Synthèse F. Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention