Cappadoce et provinces du centre

Cappadoce et provinces du centre

Dans les chapelles de Cappadoce, on aurait retrouvé 34 représentations de l’Annonciation, 33 de la Nativité, 22 de la Visitation, 21 de l’épreuve de l’eau (où Joseph se réconcilie avec Marie après sa période de doute).

On trouve enfin des représentations de la "Vierge qui intercède" et de la "Vierge de tendresse".

Dans un style populaire qui s’oppose au style hiératique byzantin, on trouve aussi la représentation de l’évanouissement de Marie après la mort de Jésus en croix.

On admire en particulier la chapelle de Balkham avec dans l’abside d’Hodigitria et sur le tympan l’Annonciation.

A Edesse : en l’an 489, il y avait une église de la Mère de Dieu.

A Antioche (Antakya), l’église de la Vierge date du VI° siècle est fut embellie.

Dans les provinces du centre, on connaît des églises dédiées à Marie :

A Apollonia de Phrygie

A Adalia en Pamphylie

A Coracesio en Cilicie.

Il est difficile de savoir combien d’autres églises ont été dédiées à Marie, tout simplement à cause de la période iconoclaste, qui entre le 7° et le 9° siècle a remplacé les éventuelles fresques indiquant une dédicace à Marie par des motifs géométriques. Quelques inscriptions ont été cependant sauvegardées ici ou là, telles que « Mère de Dieu », « Pourquoi pleures-tu, Vierge qui a enseveli le Christ, toi qui est déjà en possession du gage de la joie ? ».

En Galatie, dans l’Eglise dominicaine S. Pierre, est vénérée le tableau de l’ Hodigitria : la Vierge porte l’enfant Jésus qui bénit, et devant, une foule est en prière, avec saint Dominique et Catherine de Sienne.

____________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 561-564