Ephèse : trois lieux connus de la tradition locale

Ephèse : trois lieux connus de la tradition locale

Dans la montagne qui surplombe Selçuk à l’Est, vivaient jusqu’en 1920 une communauté de chrétiens orthodoxes de rite grec. Ils durent quitter dans ces années-là Kirkindjé, aujourd’hui Sirince, un village à environ 18 km de Meryem Ana , où ils étaient établis depuis longtemps.

Ils connaissaient très bien la « maison » de la « Toute » où ils se rendaient en pèlerinage chaque année dans les jours qui suivaient la fête de la Dormition de Marie, appelée aussi l’Assomption (15 août).

Les Pères Lazaristes, informés de la chose, s’enquirent de leurs dires et en rédigèrent un rapport précis.

L’enquête fut menée du 2 au 14 décembre 1892 et le rapport fut signé du maire du village, monsieur Constantinidhis, qui était avocat au Konak d’Izmir. Voici le texte intégral des réponses :

La grotte de Kryphi Panaya, c’est-à-dire « La Vierge cachée », associé à la fête de la « la source de vie » le vendredi après Pâques

Après le crucifiement de notre Seigneur Jésus Christ à Jérusalem, notre Mère de Dieu était sous la garde de Saint Jean. Et ils vinrent à Ephèse sur le mont dit « Boudroum », vers le nord. (Cette habitation est éloignée d’une demi-heure du tombeau de Saint Jean).

Et à cause de la persécution des païens, la Vierge s’y cachait et on appela cette grotte Kryphi Panaya, c’est-à-dire « La Vierge cachée ».

On y fête le jour de la Zoodokou Pyghis, « la source de vie » le vendredi après Pâques…

Le lieu dit Kavakli Panaya

La Vierge, à cause de la persécution des païens, quitta le séjour de Kryphi Panaya et alla vers le sud, à une heure de là, dans un endroit où il y avait alors comme aujourd’hui des peupliers, de là le nom de Kavakli Panaya.

On y fête le 21 novembre, le jour de la Présentation. Cet endroit est éloigné d’une heure et demie de la station d’Aya Solouk (Selçuk).

Le site de Panaya Kapulu, associée à la fête du 15 août, la Dormition

La Vierge quitta Kavakli Panaya et alla vers l’ouest sur le mont Bülbül Dag –Mont du Rossignol- à une distance de deux heures de la station d’Aya Solouk. Et c’est là, dans sa demeure de Kapulu, qu’eut lieu sa dormition et on y fête le 15 août.

Ce que l’on sait de Panaya Kapulu (appelé aussi Meryem Ana) remonte aux anciennes générations. Un vieillard, il y a de cela 90 ans, témoignait et racontait que le tombeau de la Vierge Mère de Dieu se trouve à Kapulu et qu’il le connaissait… On disait alors, comme aujourd’hui, que le lieu de pèlerinage est bien ici…

Redécouvert et authentifié en 1892, ce lieu est devenu le centre d'un très important pèlerinage, visité par le pape Benoît XVI.

Outre ces trois sanctuaires, on compte, à Ephèse et dans les environs, 33 églises ou sanctuaires dédiés à la Vierge ».


Egidio Picucci