Sinj

Sinj

L’église Notre Dame de Sinj porte ce souvenir épique :
Durant la fameuse bataille de Sinj (1712) 60 000 soldats turcs affrontèrent 700 croates. Le carnage était imminent quand, à la veille de l’Assomption, les Turcs s’enfuirent en laissant sur place 10 000 morts. Ils racontèrent qu’ils avaient vu plusieurs fois une figure de femme dans un halo de lumière, qui marchait sur les bastions.


Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 67-76.