Caestre (59), Notre-Dame de Grâce et des trois vierges

Caestre (59), Notre-Dame de Grâce et des trois vierges

Au IX° siècle (1)

En 851 trois jeunes filles pieuses, filles dit-on du roi Kewulf qui régnait sur le Wessex, avaient fait le vœu de se rendre en pèlerinage sur le tombeau des apôtres saint Pierre et saint Paul. Ayant mis leur projet à exécution, elles quittèrent leur royaume et traversèrent la Manche. Elles accostèrent au pont de Mardyck, puis empruntèrent la voie romaine, déjà appelé Steenstraete (la route de Pierre) qui allait à Arras en passant par Cassel et le Pont d'Estrales.

 

L'histoire raconte que, parvenues dans un bois en un lieu où s'élève maintenant Caëstre, elles furent sauvagement assassinées par des brigands.

 

Au même moment, non loin de là, un chevalier aveugle, le seigneur de Strazeele, vit la Vierge en apparition. Celle-ci lui conseilla de se rendre sur les lieux du crime et de se frotter les paupières avec le sang des martyrs, afin de recouvrer la vue. Le chevalier suivit ses conseils, recouvra la vue et fit construire en remerciement une chapelle sur le lieu de leur mort.

 

Ce lieu devint vénéré et dès le IXe siècle, un pèlerinage annuel fut organisé en l'honneur de « Notre Dame de Grâce ».

 

Au XV° siècle (2)

Les archives de la chapelle ayant disparu à la révolution, on sait peu de chose sur la période du X° au XVIII° siècle. On parle de miracles au XV° siècle, plusieurs enfants, morts sans baptême, auraient retrouvé la vie pour pouvoir recevoir le Baptême.

Approfondir le Baptême avec Marie (cliquez).

 

Actualité (2)

L'autel actuel (construit en 1851), est surmonté de la statue Notre Dame de grâce (portant l'inscription gravée 1576), au pied de l'autel se trouvent les statues des trois vierges en costume religieux.

 

Il y a régulièrement une heure d'adoration, ordinairement le jeudi soir - vérifier le jour auprès de la paroisse : tel : 03 28 40 16 25 .

 

La procession, appelée Ommegang, se fait depuis des siècles, le dimanche de l'ouverture de la neuvaine, qui est le dimanche le plus proche du 24 juin.

 

On vénère aussi à la chapelle une relique de la ceinture de la Vierge Marie,- De quoi s'agit-il ? (cliquez) - amenée depuis Constantinople au temps des croisades


Prière à Notre Dame de Grâce (3)

O Marie, qu'on invoque depuis tant de siècles à Caestre, sous le titre de Notre Dame de grâce, jetez un regard de bonté sur les pèlerins qui s'agenouillent devant vous avec tant de confiance, écoutez leurs prières.

 

Le Ciel vous salue sous ce titre « Pleine de grâce » (Lc 1, 28), nous nous unissons à ces hommages parce que vous êtes la première des créatures et la plus agréable, ô Mère de Jésus.

La terre ne cesse de vous invoquer parce que les grâces divines descendent sur vous : Par ces trois Vierges martyres que vous avez voulu honorer à Caestre, faites nous comprendre la valeur de la souffrance ; par le chevalier aveugle que vous avez guéri, faites nous comprendre votre puissance ; par ces petits enfants que vous rappelés à la vie pour que le baptême leur soit donné, faites nous comprendre la valeur de la vie surnaturelle.

O Notre Dame de Grâce, veillez sur nous, intercédez pour nous. Ainsi soit-il.

 

 

 

 


(1) Cf. Alain Cucheval, Caëstre à travers l'histoire, 1992

(2) Abbé R. Bogaert, 15 juillet 1992.

(3) Imprimatur. † Cardinal Lienart, évêque de Lille.

 

Photo de la chapelle : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5c/Caestre-14.jpg

 

Synthèse : Françoise Breynaert

 

 

 

JE PARTICIPE !