Les apparitions de l’Ile Bouchard et la France protégée du communisme

Les apparitions de l’Ile Bouchard et la France protégée du communisme

Le 8 décembre 1947, fête de l'Immaculée conception, la France victorieuse traverse une grave crise interne. De Gaulle a démissionné du gouvernement. Les communistes (qui ont été résistants) restent en bonne place. C'est la grève générale, la multiplication des sabotages, l'affrontement avec la police: un climat de guerre civile et la menace d'un putsch communiste comme bien d'autres.


C'est alors qu'à l'Ile Bouchard, un village de 1255 habitants entre deux bras de la Loire, à 42 kilomètres au sud-ouest de Tours, quatre petites filles voient la Vierge, durant une semaine, à partir de ce 8 décembre, date de l'enterrement du Maréchal Leclerc, mort d'un mystérieux accident d'avion, étrangement analogue au déraillement du Paris-Tourcoing après le sectionnement de deux rails, dans la nuit du 2 au 3 décembre.

Faut-il voir un rapport entre cette semaine d'apparitions, durant tout l'octave de l'Immaculée Conception, et la fin soudaine de cette crise? [...]

Dans la nuit du 7 au 8 décembre, le Président du Conseil, Jules Moch, alors responsable du gouvernement, marchait de long en large dans son bureau, ne sachant plus comment limiter les dégâts. Or, c'est dans cette nuit que les premiers signes d'apaisement commencèrent. A l'aube de la fête de Notre-Dame, durant laquelle eurent lieu les funérailles du Maréchal Leclerc, et la première apparition, le reflux des forces communistes commença.

A l'école de l'Ile Bouchard, la religieuse avait fait prier pour la France. Nous avons entendu la Vierge y revenir, par trois fois.
Tel est le but de sa venue, dit-elle, le cinquième jour, vendredi 12 décembre.

La Vierge a manifesté sa sollicitude et sa protection pour libérer le monde du plus formidable complot athée qui soit survenu depuis l'origine du christianisme. A chacun d'en juger. Le Docteur Anthonioz a été frappé de trouver là tout un langage de la lumière, des fleurs, de l'enfance; une symbolique parlante de la grotte. Ce lieu reste une invitation à la prière et à la confiance. Le pèlerinage du 8 décembre y est de plus en plus florissant, dans son intimité.

Dans une lettre du 21 septembre 1983, le Père Finet, guide spirituel de Marthe Robin, qui avait des antennes, témoigne de son intuition d'alors: Marthe a beaucoup prié, car elle était très douloureuse, constatant le progrès du communisme en France et redoutant les pires catastrophes. Le vendredi 12 décembre, après la Passion, Marthe m'a dit que la Vierge lui avait montré qu'en ce jour, elle avait arrêté le communisme, qui n'avait pu réaliser l'attaque que ses membres devaient faire contre le gouvernement et finalement contre la France, pour s 'emparer avec violence du pouvoir. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, peu après, j'ai appris que la Vierge était apparue à l'Ile Bouchard !

Dès le 31 mai 1949, le curé Vivian, archiprêtre de Chinon, confirmait ce témoignage de Marthe Robin: Bien qu'ignorant les faits de l'Ile Bouchard, elle a déclaré que "la Vierge aurait dit qu'elle était intervenue très spécialement le 8 décembre pour sauver la France d'un grand péril"


Docteur Anthonioz, Marie apparaît à l'Ile Houchard, OEIL 1989, p. 48

Extraits de : http://www.chretiensmagazine.fr/2010/03/les-apparitions-de-lile-bouchard.html consulté le 18/10/2013