Landévenec (29), Notre-Dame de Folgoat

La commune de Landévennec attire les visiteurs : son abbaye où une quarantaine de Bénédictins poursuivent la vie monastique implantée ici par Saint Guénolé, sa foret domaniale, le plan d’eau, et… la modeste chapelle du Folgoat.

Voici l’histoire de la chapelle du Folgoat :

Vers 1358, on aurait découvert les mots « Ave Maria » écrits en « lettres d’or » sur les pétales d’un lis qui poussait sur la tombe de Salaün ar Foll, modeste dévot de la Vierge. « J’ai été présent au miracle [...], je l’ai vu, ouï, je l’ai mis par écrit », déclare dom Jean de Langoueznou, abbé de Landévennec de 1344 à 1362.

La chapelle est consacrée en collégiale en 1419.

La statue est couronnée en 1888. 

« L’ave Maria »

Ave Maria sont deux mots latins qui se réfèrent à l’Evangile (Lc 1, 28-38) : ce sont les mots de l’ange saluant la Vierge Marie. Un dialogue entre l’ange et Marie se poursuit. Il s’agit de l’Incarnation : Dieu se fait homme, il accomplit toute l’œuvre de la création, il vient unir toute l’humanité à la vie divine. Marie devient la mère de Jésus, la mère de Dieu.

Ave Maria : « Je vous salue Marie », ou « Réjouis-toi Marie ».

Découvrir cette prière en entier (cliquez).

Informations pratiques :

Mairie, 29560 Landévennec : Tél. 02 98 27 72 65, Fax. 02 98 27 34 79. 


Folgoat

C. Le Pennec, Dévot Pèlerinage à Notre-Dame du Folgoat, 1634, rééd. dans Kerdanet, Vie des saints de Bretagne, Brest, 1837, 73-114

Patrick SBALCHIERO article « Folgoat », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Fayard, Paris 2007.

JE PARTICIPE !