Lavasina (20, Corse) : Notre-Dame des Grâces

Le Lourdes de la Corse

Une surprise bien sympathique...

Le sanctuaire de Notre-Dame des Grâces, à Lavasina, se trouve sur un promontoire au Nord de l'île de beauté, non loin de Bastia. C'est ce haut-lieu spirituel que l'on a parfois appelé "le Lourdes de la Corse".

L'histoire commence au 16e siècle : une famille de marins, les Danese, faisait commerce du vin entre Rome et la Corse. Un client de Rome, provisoirement insolvable et qui devait de l'argent à la famille Danese proposa de régler sa dette, par l'envoi d' un tableau représentant la Vierge Marie.

Dans l'emballage du tableau, inexplicablement, les Danese trouvèrent la somme exacte, en espèce, de la dette due !!

Une chapelle

Ce fait prodigieux frappa beaucoup les esprits et les Danese décidèrent alors d'employer cette somme miraculeuse à construire une petite chapelle dédiée à la Vierge, dans laquelle le tableau fut installé : au premier plan du tableau se trouve la Vierge à genoux donnant un baiser à l'Enfant et le couvrant de son voile ; on voit aussi au second plan Elisabeth sa cousine, Jean-Baptiste enfant et, en arrière-fond, saint Joseph.

Le premier miracle célèbre de Notre Dame de Lavasina eut lieu en 1675 : une religieuse de Bonifacio, soeur Marie Agnès avait, à l'âge de 40 ans, une paralysie des deux jambes depuis des années, lorsqu'elle décida de venir en pèlerinage à Notre Dame des Grâces de Lavasina...

On y transporta donc soeur Marie-Agnès qui après avoir prié se fit oindre les jambes avec l'huile de la veilleuse brûlant auprès du tableau de la Madone ; c'est alors que se produisit le prodige : la religieuse se releva et ...se mit à marcher, au grand saisissement de tous.

Une grande église

Dès 1675, l'évêque décida la construction d'une grande église à la place de petit sanctuaire.

En 1859, les Franciscains furent appelés comme gardiens du sanctuaire et un couvent fut bâti pour eux à côté de l'église de Notre Dame des Grâces et en 1952, la Madone de Lavasina fut couronnée.

Depuis le miracle de 1675, les murs du sanctuaire n'ont cessé de se couvrir d'ex-voto d'actions de grâces pour les innombrables faveurs et miracles obtenus en ce haut-lieu des prévenances mariales.

La fête du 8 septembre

La fête mariale qui réunit le plus les foules à Lavasina est celle du 8 septembre. On y chante l'hymne corse à la Vierge :

"Salut, Reine et Mère universelle dont la faveur nous mène au Paradis...

Vers vous soupire et gémit notre coeur affligé en un océan de douleur et d'amertume.

Accueillez-nous, miséreux, dans les plis de votre saint voile et montrez-nous dans le ciel votre Fils.

Et sur tous nos ennemis, donnez-nous la victoire et puis, l'éternelle gloire, en Paradis !"

Les franciscains et l’église paroissiale


En 1903, la loi d'expulsion des "congrégations non autorisées", interrompit la présence des franciscains pendant 10 ans. Le 4 octobre 1913, Le climat étant devenu moins sectaire, l'évêque d'Ajaccio, Monseigneur Desanti favorisa résolument le retour des franciscains.

Enfin en 1938, pour éviter de nouvelles expulsion, Monseigneur Rodié, érigea le sanctuaire en église paroissiale, desservant les territoires de Lavasina et de Miomo, et le chapelain reçut le titre de Curé, ce qui le rendit inamovible.


Source : Lavasina

Site officiel du sanctuaire

JE PARTICIPE !