La joie de renaitre

La joie de renaitre

La prière est une des forces de Lourdes. Mais il y a aussi le sacrement du pardon, ou le passage aux piscines qui peuvent transformer la vie. Les jeunes y font souvent des expériences spirituelles marquantes.

Agatha : Pourquoi à Lourdes est-il plus facile pour un jeune de se confesser ?

Mgr Jacques Perrier : De nombreux jeunes viennent à Lourdes avec un double besoin : celui de se confesser et celui de parler avec un prêtre ou une autre personne. Ils ont à la fois besoin de libérer leur cœur, et aussi de conseils pour aller de l’avant.

« J’ai reçu avec joie le cadeau du pardon de Dieu. Les jeunes de mon groupe ont pris toute une matinée pour se confesser. Pour certains, c’était un peu long, car ils confessaient les péchés de toute une année ! On se recueillait ensuite devant la Grotte, en silence. Ces pauses ont ouvert des confidences que j’ai beaucoup appréciées : entre garçons, de telles choses ne sont pas fréquentes ! » Louis

Rémi : Que symbolise l’immersion dans l’eau de Lourdes aux piscines ?

Mgr Perrier : C’est un rappel du baptême, une expérience de renaissance avec le Christ, la joie de repartir dans la vie avec une espérance nouvelle, le cœur profondément purifié.

« Chaque fois que je viens à Lourdes, je revis avec beaucoup d’émotion le passage aux piscines. La première fois, j’en suis sorti les larmes aux yeux. Je me suis rendu compte que je ne priais jamais Marie ! Ce fut un choc. Il fallait que je pleure pour me laver. Depuis cette expérience bouleversante, j’éprouve ce besoin d’être lavé, d’être plongé dans l’eau pour y laisser tous mes malheurs et tous mes soucis. Lourdes est devenu pour moi un lieu de régénération. J’y reprends des forces, je m’y purifie et j’y reçois un grand réconfort ». Loïc


Extrait de Lourdes magazine, n° 148 /2007, p. 13.

JE PARTICIPE !