Montardit (09, Ariège) : Notre-Dame de la Goutte

L'abbé Piquemal a voulu simplifier la vie de ses paroissiens répartis sur six communes. Il construisit donc à leur intention une chapelle en un lieu facile d'accès. Son œuvre est digne des plus grands surréalistes.

Jean Marie Piquemal est né en 1924 dans une famille d'agriculteur du village de Massat. Dès son plus jeune âge, il fut habitué aux travaux manuels. Ordonné prêtre en 1949, il débuta son sacerdoce dans le village d'Arnave près de Tarascon.

En 1951, il est nommé curé dans le village de Montardit. En 1964, son sacerdoce s'étendit sur six villages et il entreprend la restauration de l'église de Sainte-Croix. En 1968, il décide de construire une chapelle dans un lieu facile d'accès pour tous ses paroissiens. Son choix se porte sur le lieu-dit "La goutte", un lieu où l'eau s'écoule goutte à goutte. 

Pour expliquer sa frénésie de construction, l'abbé Piquemal dit "Je me suis mis à ramasser des cailloux, puis des pierres un peu partout, puis j'ai cherché un maçon. Lui maçonnait, moi je faisais le manœuvre… Je ramassais des galets, je taillais de belles pierres… avec l'acharnement des chercheurs d'or". L'abbé fut aidé dans sa tâche par un petit groupe de bénévoles et par le maçon François Folch-Corbi.

La chapelle de Notre-Dame de la Goutte a été inaugurée en 1976 par Mgr Soulier, évêque de Pamiers et, depuis, elle est devenue un lieu important de pèlerinage du diocèse de Pamiers. C'est un lieu de prière qui attire, où les gens aiment s'arrêter, visiter et confier à Marie et à son Fils leurs soucis et leurs peines.

« C'est un authentique lieu de grâce », a écrit Mgr Albert-Marie de Monléon, évêque de Pamiers.  

Le grand pèlerinage annuel a lieu le 15 septembre, en la fête de Notre-Dame des Sept Douleurs.

_________________________________

Source : Notre-Dame de la Goutte      

JE PARTICIPE !