Quézac (48) : Quézac de la Lozère

Nativité de la Vierge

Origine

Dans la première partie du onzième siècle vivait à Quézac un agriculteur du nom de Jacques Deleuze. Un jour qu'il labourait son champ il n'est pas peu surpris de voir tout à coup ses bœufs s'arrêter et refuser obstinément d'avancer. Il les ramène en arrière, leur fait tracer un nouveau sillon. Arrivés au même point, encore les bœufs s'arrêtent et rien ne peut les faire aller plus avant.

 

Jaques, frappé de cet événement en parla au curé et aux notables. On décida de creuser le sol au lieu marqué, ce qui amena la découverte d'une statue de la Très Sainte Vierge. L'image fut aussitôt portée à l'église paroissiale mais le lendemain la statue n'y était plus. Elle était retournée à l'endroit même où on l'avait découverte la veille...

 

Marie voulait être honorée au lieu de la découverte. On y bâtit l'église sous le vocable de la Nativité de la Vierge... 

 

 

 


 

 

Abbé Solanet,

"Histoire de Notre Dame de Quézac",

Mende, 1903

 

 

 

 

 

JE PARTICIPE !