Saint Hippolyte (15, Cantal)

A 1230 m d’altitude, une chapelle est dédiée à Notre Dame de la Font. Sur le flanc droit de l’édifice se trouve une fontaine. A l’arrière, une croix de pierre qui est le signe le plus ancien de la piété populaire en ce lieu.

Le pèlerinage remonte au XVIIe siècle. La Vierge Marie est apparue à une femme du pays, Marie GALVAIN, pour lui demander de faire reconstruire un oratoire datant du VIe ou du VIIe siècle. Marie Galvain est reçue par Mgr Jean-Baptiste Massillon (1663-1742), évêque de Clermond-Ferrand, célèbre prédicateur ; il lui offre une statue en bois doré de la Vierge et autorise les travaux.

La statue de Notre-Dame de la Font est en bois doré. La Vierge est revêtue d’un habit d’apparat. La statue se trouve à la Font durant le temps des pèlerinages (en juillet-août-septembre), à l’église de Saint-Hippolyte le reste de l’année.

Ce lieu de pèlerinage est très fréquenté.

A la fin du mois d’août a lieu la fête des bergers.

_________________________________________

Patrick SBALCHIERO, « SAINT-HIPPOLYTE », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007.

Cf. Abel BEAUFRERE, La Font-, Pèlerinage à la Vierge - Imprimerie Gerbert - Aurillac (Mai 1986).

 

 

JE PARTICIPE !