Saint-Nicolas-lès-Cîteaux (21) : Abbaye Notre-Dame de Cîteaux

Saint-Nicolas-lès-Cîteaux : Abbaye Notre-Dame de Cîteaux

Saint Bernard commença sa vie monastique en ce lieu.

Saint Bernard fut un enfant très tôt porté vers le silence et la contemplation. Il a seize ans lorsque sa mère meurt. Sans comprendre le désir profond de Bernard, la famille entreprend de faire entrer cet élégant jeune homme dans le monde.

C'est mal le connaître.

En 1112, il entre à Cîteaux, sans prévenir personne.

Cîteaux n'est pas Cluny ! Car de ces deux grandes abbayes bénédictines du temps, la première est la plus austère et la plus rude. On cherche à le faire revenir... Il revient, et va passer plusieurs mois, chez les siens, au château de Fontaine-les-Dijon. Mais ce n'est pas pour s'y attiédir : il vient pour prêcher autour de lui l'idéal cistercien.

Lorsqu'il retourne à Cîteaux, trente jeunes gens convertis le suivent. Parmi eux, quatre de ses frères.

Lire plus sur la vie de saint Bernard

Et saint Isaac de l'Etoile, peu après le passage de saint Bernard, et toujours au XII° siècle, fut l'un des plus grands métaphysiciens de cette période de l'abbaye de Cîteaux, et fut aussi abbé du monastère de l'Etoile dans le Poitou. 

 

Lire plus sur la vie de saint Isaac de l'Etoile.

Le rayonnement de saint Bernard est très grand. Nous donnons ci-dessous les grands textes de saint Bernard. Nous évoquons aussi certains autres spirituels formés à son école.

- Saint Arnaud de Bonneval, ami personnel de saint Bernard.

- Saint Aelred de Rievault, cistercien anglais.

JE PARTICIPE !