Verdale (81) : Notre-Dame de Verdale

Une légende raconte que vers le XI° siècle une demoiselle d'illustre maison, venue du Périgord, se réfugia dans une grotte face au rocher de Verdale afin d'y passer sa vie dans la prière. Vénérée des habitants qu'elle soulageait par son exemple et ses aumônes, on l'appelait la bonne dame.

Une épidémie de peste ayant ravagé la contrée, elle prodigua ses soins aux malades et mourut victime de sa charité. Privés de ses secours les malheureux espérèrent en son intercession et affluèrent au lieu où reposait son corps. Le sentier ainsi foulé du pas des pénitents devint un chemin de pèlerinage, et sur le lieu des consolations fut érigée une chapelle au XI°' siècle.

Il est à noter que les vieux du pays, il y a plus d'un siècle, et qui avaient vécu la période révolutionnaire, se souvenaient d'avoir vu sur une pierre de la chapelle avant sa destruction la date de 1020.

La chapelle de Verdale est située à 8 kilomètres en amont de Saint-Céré et à une lieue de Gorses, sur les confins des paroisses de Latouille et de Lacandourcet. En plein Segala ou châtaigneraie, parmi les bruyères, ses humbles murs gris se dressent près d'un rocher granitique qui s'élève vers le ciel d'une hauteur de 10 mètres, surplombant des feuillages de chênes et de châtaigniers et tout en bas le Tolermne qui chante du fracas de ses eaux dans la gorge rocheuse.

Site officiel

JE PARTICIPE !