Vion (72) : Notre-Dame du Chêne

Pèlerinage situé sur la commune de Vion, à 5 km de Sablé/Sarthe, à côté des Abbayes de Solesmes, à 7 km de l'autoroute A11 (Paris - Le Mans - Angers - Nantes, sortie n° 10), à 50 km des villes du Mans, d'Angers et de Laval, sur la ligne TGV Paris-Sablé

Origine [1] :

En 1494, l’abbé James Buret, curé de Vion, découvre une statue dans un vieux chêne entouré « d’une multitude de colombes » et « d’une lumière mystérieuse».

En 1515, une petite chapelle est bâtie, mais elle tombe rapidement en ruine. En 1595, une femme ramassant du bois à proximité « voit la Vierge » au-dessus du toit. L’apparition reste silencieuse. Guérisons et vocations sont alléguées. En 1621, l’évêque diocésain reconnaît l’origine surnaturelle des faits.

Symbolique :

La lumière est celle de Dieu : Dieu est lumière.

Le Chene peut symboliser la croix.

Les colombes pourraient symboliser le Christ, l’Esprit saint, les hommes que le Christ a racheté, l’Eglise dans sa totalité.

Le saint sépulcre

En 1896, on a construit une reproduction de l'édifice du Saint Sépulcre de Jérusalem. C'était à une époque où les pèlerinages en Terre commençaient à se développer, mais où l'on n'avait pas autant de facilités de déplacement qu'aujourd'hui.

Actualité du sanctuaire :

En 1978, Mgr Alix, évêque du Mans, transforme la maison d’accueil en centre spirituel diocésain, inauguré, deux ans plus tard, par le cardinal Marty, archevêque de Paris.

Les propositions du centre spirituel sont en ligne sur http://www.notredameduchene.com, vous y trouverez par exemple des messes pour la guérison spirituelle des familles.

Entre 50 000 et 70 000 fidèles se rendent chaque année au sanctuaire en particulier pour :

  • Pâques,
  • Pentecôte,
  • Fête-Dieu,
  • 15 août
  • et 1er dimanche de septembre : fête de Notre Dame du Chêne.

______________________________________________

[1] Patrick SBALCHIERO, « Vion », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007.

JE PARTICIPE !