Hongrie

La Hongrie est évangélisée au X° siècle avec la coutume d'appeler Marie la « Grande Dame des Hongrois ». Le pays fut confié à la Mère de Dieu par le roi saint Etienne (968-1038).

Après la domination ottomane, les congrégations mariales donnèrent un nouvel élan à l'idéal hongrois d'être un royaume de Marie.

Dans le contexte dramatique de la seconde guerre mondiale, la consécration au cœur immaculé de Marie fut assumée par des villes entières. Se développa aussi une prière « expiatrice » c'est-à-dire un amour de Marie Immaculée qui entraîne la conversion et la sanctification. Pendant l'occupation soviétique, le primat de Pologne, le cardinal Mindszenty, se référait sans cesse à « la grande Dame de Hongrie » pour soutenir la foi et le sentiment national.

Parmi les sanctuaires les plus importants :

Mariaremete à Budapest, Máriagyüd, Notre-Dame des larmes à Mariapocs, Notre-Dame des larmes à Gyor...

JE PARTICIPE !