Amsterdam : la demande d’un 5° Dogme

Amsterdam : la demande d’un 5° Dogme

Le 25 mars 1945, en la fête de l'Annonciation, la Vierge Marie apparaît à une femme toute simple, Ida Peerdeman (+1996), qui habite à Amsterdam avec ses sœurs. C'est la première de 56 apparitions qui vont se succéder par intermittence, entre 1945 et 1959. L'évêque diocésain a reconnu le caractère surnaturel des messages de la Dame de tous les Peuples le 31 mai 2002[1].

Notre Dame de tous les peuples demande un nouveau dogme. Ce nouveau dogme est expliqué par l'image de Notre Dame de tous les peuples (cf. l'article sur ce thème) et par quelques autres messages :

1° avril 1951 :

« C'est comme sacrificatrice que j'ai souffert avec mon Fils ; souffert spirituellement, mais aussi, mais surtout, souffert corporellement. [...] Mon enfant : Comme lui a souffert, ainsi moi j'ai souffert, comme Mère du Fils de l'homme. Répète cela exactement ».

31 mai 1951 :

Voici de nouveau la Dame. Elle dit :
« Je me tiens là et je viens te dire que je veux être Marie, la Dame de tous les Peuples. Regarde bien. Je me tiens devant la croix du Rédempteur. Ma tête, mes mains et mes pieds pareils à ceux de l'être humain, pareils à ceux du Fils de l'Homme ; mon corps ressortit à la nature de l'Esprit. Mes pieds sont solidement posés sur le sol parce que le Père et le Fils veut en ce temps ci m'envoyer en ce monde en qualité de COREDEMPTRICE, MEDIATRICE ET AVOCATE. Et tel sera l'objet du nouveau et dernier dogme marial. L'image doit précéder le dogme. Le dogme sera fortement contesté mais il sera promulgué. J'ai insisté sur ces choses afin de les définir clairement ; j'y reviens encore une fois pour que tu puisses toi-même les faire passer à ton directeur et aux théologiens. »

15 novembre 1951 : « Corédemptrice, je le fus dès l'Annonciation »

31 décembre 1951 : « Une fois encore, je dis : je ne viens pas apporter une nouvelle doctrine, il y a déjà une doctrine. Je viens apporter un autre message. Transmets bien cela ! »

« Dis à vos théologiens : elle a été faite Corédemptrice dès le début. » [2]

Commentaire sur cette demande d'un nouveau dogme par le site officiel des apparitions :

« Les quatre premiers dogmes marials étaient orientés sur la vie et la montée au ciel de la Vierge Marie. Le cinquième dogme à présent, prévoit de définir sa mission universelle dans le Plan de Dieu. « En effet, élevée au ciel, - comme le précisent les textes conciliaires - elle n'a pas déposé cette fonction salvifique, mais elle continue, par son instante intercession, à nous obtenir des grâces en vue de notre salut éternel » (cf. Lumen Gentium 62).
La corédemption et la médiation de Marie n'est pas le produit de la pensée humaine. C'est le Dessein de Dieu, le désir profond du Père, du Fils et de l'Esprit Saint. En en proclamant solennellement le dogme, l'Eglise exprime sa libre adhésion à la Rédemption et glorifie Dieu par l'acceptation de Son Plan de salut.
Si cette proclamation se fait, nous donnerons à la Vierge Marie la possibilité de déployer pleinement la force inhérente à son titre et à sa maternité universelle en donnant aux hommes et au monde "la Grâce, la Rédemption et la Paix". Telle est la voie qui conduit à un nouveau "miracle de Cana" (cf. Jn 2,5), où la Vierge Marie touche le cœur de Son Fils et obtient en notre époque tragique, une venue toute particulière de l'Esprit-Saint. Telle est la porte qui s'ouvre sur une nouvelle évangélisation et un véritable œcuménisme en ce troisième millénaire. »[3]


[1] Site officiel

[2] Site officiel

[3] Extrait de la brochure „ENTSTEHUNG BOTSCHAFTEN BEDEUTUNG" / ("ORIGINE, MESSAGES, SIGNIFICATION"), Fondation La Dame de tous les Peuples, 2002.

http://www.devrouwevanallevolkeren.nl/devrouwe/french/indexd41d.html?http://www.devrouwevanallevolkeren.nl/devrouwe/french/le_dogme.htm

Synthèse Françoise Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention