Notre Dame de Nazaré

Notre Dame de Nazaré

La Vierge à l'Enfant que l'on vénère dans le sanctuaire "Notre Dame de Nazaré", sur un promontoire qui surplombe la station balnéaire de Nazaré, au bord de l'Atlantique, est certainement le plus ancien des lieux de pèlerinages portugais : selon la tradition, sa statue y est arrivée entre la fin du IVe siècle et le début du Ve.

"Elle fut, dit-on, offerte par saint Jérôme à saint Augustin qui, à son tour, l'aurait donnée au monastère espagnol de Cauliniana. De là, elle aurait été apportée à Nazaré, bien avant que n'existât la nation portugaise.

Puis, au moment des invasions musulmanes, les chrétiens, pour la préserver des profanations, l'auraient cachée dans une grotte près du village de Pederneira. Elle y serait demeurée quatre siècles, jusqu'à ce qu'elle fût retrouvée". (1)

C'est en pénétrant dans une grotte, tandis qu'il se battait contre les Maures, qu'un certain D. Fuas Roupinho y retrouva la fameuse statue... au XIIe siècle. Peu de temps après, le 14 septembre 1182, alors qu'il pourchassait un cerf en plein brouillard, Roupinho n'évita le précipice au dessus de l'océan, qu'en invoquant la Vierge à l'Enfant retrouvée dans la grotte : son cheval stoppa alors net au bord du vide... Par gratitude, Fuas Rupinho fit bâtir un sanctuaire sur le promontoire où s'était accompli le miracle et y installa la statue.

Dès lors le lieu devînt un pèlerinage très populaire dans toute la région et particulièrement parmi les pêcheurs.

Les rois du Portugal eux-mêmes vinrent honorer Notre Dame de Nazaré et firent agrandir le sanctuaire.

L'église fut complètement rebâtie au XVIIe siècle et attire toujours les foules ferventes aujourd'hui.

On appelle aussi la Vierge de Nazaré la "Madone du dernier recours"...

_____________

(1) Jean Ladame, Notre Dame de toute l'Europe, éditions Résiac 1984