St-Pétersbourg : cathédrale Notre Dame de Kazan

St-Pétersbourg : cathédrale Notre Dame de Kazan

Saint-Pétersbourg , qui pour les russes est un peu la « capitale du Nord », comporte la cathédrale Notre Dame de Kazan. Y fut contenu l’icône de Notre Dame de Kazan au XIX° siècle et au début du XX° siècle.

La construction de la cathédrale au XIX° siècle

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan (1801-1811) de André Voronikhine, inspirée de la basilique Saint-Pierre, est située sur la perspective Nevski. Elle est dédiée à la victoire sur les armées de Napoléon en l'an 1812, une victoire attribuée à Notre Dame de Kazan.

Pierre le grand fit faire une copie de la célèbre icône de Kazan pour la mettre dans la cathédrale.

Architecture

Cathédrale de style classique, son dôme culmine à 76m et ses 96 colonnes, en hémicycle, rappellent Saint Pierre de Rome. Dans les niches du portique figurent plusieurs statues en bronze :

- Vladimir, prince de Kiev

- Saint Jean Baptiste

- Alexandre Nevski

- Saint André

La porte du portail nord a été exécutée par Vassili Ekimov, en parfaite réplique de celle de Lorenzo Ghiberti, pour le Baptistère de Florence.

L'intérieur est orné de 56 colonnes de style corinthien, en granit rose et le sol est recouvert d'une mosaïque en marbre de Carélie.

La cathédrale au XX° et XXI° siècle…

En 1932 sous le régime communiste, la cathédrale devint un musée de l'athéisme, puis fut rendue au culte en 1990, tandis que le musée de l’athéisme a déménagé en 2000 et s'appelle désormais le Musée d'Histoire des Religions.


Sources :

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p.294

JE PARTICIPE !