Serbie

La Serbie est majoritairement de rite byzantin

Les premières populations slaves s'y installent au début du VII° siècle. Et ce fut au cours de la seconde moitié du IX° siècle que les Serbes reçurent leur premier baptême officiel. La majorité de la population serbe suit le rite byzantin, dans une église orthodoxe autocéphale, fondée par S. Saba († 1235). L'apogée territorial de la Serbie médiévale fut atteint au XIV° siècle.

La Serbie a été longtemps occupée par les musulmans

Entre 1459 et 1804, la Serbie subit l'occupation de l'Empire ottoman. En 1804 est obtenue une large autonomie pour la Serbie. En 1903, la Serbie met en place la constitution la plus démocratique et la plus libérale en Europe après celle de Grande-Bretagne. En octobre 1912, la Bulgarie, la Serbie, la Grèce et le Monténégro déclarent conjointement la guerre à l'empire ottoman et remportent la victoire.

La Serbie a connut des conflits complexes et difficiles

Le double assassinat de l'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche-Hongrie, et de son épouse Sophie Chotek, duchesse de Hohenberg, à Sarajevo, le 28 juin 1914 par le serbe Gabriel Princip, déclencha la Première Guerre mondiale.

La Serbie faisait partie de la première Yougoslavie, créée en 1918 sous le nom de Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, puis rebaptisée en 1929 Royaume de Yougoslavie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1941, l'Allemagne demanda un droit de passage pour ses troupes pour venir en aide à l'armée italienne en difficulté en Grèce. Un État serbe collaborateur fut instauré. Un double mouvement de résistance s'organisa ; celui des partisans communistes, sous la direction du croate Tito, et celle des tchetniks. Les tchetniks participèrent à la libération de la Serbie en 1944, mais après la guerre, ils seront dénigrés comme "fascistes et collaborateurs" par la presse communiste et apparentée. Une nouvelle Yougoslavie, communiste, fut formée en 1945, la Serbie constituant l'une de ses Républiques fédérées.

Après la mort de Tito en 1980, tandis que Slobodan Miloševi? cherchait à préserver l'unité yougoslave et jouait sur le nationalisme serbe, la Slovénie et la Croatie déclarèrent leur indépendance le 25 juin 1991. L'armée fédérale (JNA) intervint contre les deux républiques sécessionnistes. Fin 1991, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine proclamèrent à leur tour leur indépendance, ce qui déclencha une guerre de trois ans en Bosnie-Herzégovine.

D'un point de vue artistique, sont remarquables les icônes de Ohrid et l'iconostase Catholikos de Decani.

 


Source : Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 299-301

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention