Wallis et Futuna

Wallis et Futura sont deux îles françaises dans le Pacifique sud. Leur évangélisation a commencé en 1837 avec le père Pierre Chanel sur l’île Futuna et le père Bataillon sur l’île Wallis.

Le père Chanel était surnommé par les indigènes « l’homme au cœur d’or ». Il avait un don pour composer des chants sur les mélodies polinésiennes, par exemple :

Aro fatu Aro fae

Maria o

Kore cinana e koe

O Jesus Kriristo

Aor fatu

 

Salut et amour

O Marie,

qui es la Mère

de Jésus Christ

Salut et amour.

Le roi fut jaloux du père Chanel et le persécuta et le fit tuer cruellement. Mais sa mort provoqua la conversion rapide de l’île, et l’explication des mystères du rosaire attire les curieux qui se joignent aux néophytes. Pierre Chanel fut canonisé en 1954.

A Wallis, le père Bataillon appris la langue rapidement mais les premières conversions furent suivies d’une opposition violente des païens. Le père Bataillon avançait alors avec un drapeau à l’effigie de Marie, et il répétait « Que Dieu se lève et que ses ennemis se dispersent ». Plus tard, beaucoup de témoins racontent que les armes leur tombaient des mains.

L’église naissante a la ferveur de l’église primitive. Aujourd’hui les deux îles sont quasi entièrement catholiques.

__________________________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 1165-1172

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention