St Sophrone de Jérusalem: la Vierge sainte coopère à l'Incarnation

St Sophrone de Jérusalem: la Vierge sainte coopère à l'Incarnation

Sophrone naquit à Damas entre 550 et 560. Il se fit moine en Palestine; il visita les monastères égyptiens et Rome. Il fut appelé en l’an 634 à succéder à Modeste comme patriarche de Jérusalem. Il mourut en 638.

Il a écrit une lettre importante, officiellement approuvée par le 6e concile œcuménique Constantinople II (680-681).

On y lit cette méditation extraordinairement belle sur la Vierge de Nazareth :

À propos de l’Incarnation, je crois que Dieu le Verbe, le Fils unique du Père…, touché de compassion pour notre nature déchue, de son initiative, par vouloir de Dieu qui l’a engendré et avec le consentement de l’Esprit…, est descendu vers notre bassesse,… et que,

en entrant dans le sein tout resplendissant de pureté virginale de Marie, la Vierge et radieuse, pleine d’une sagesse divine et exempte de toute tache du corps, de l’âme et de l’esprit, s’est incarné, lui qui est incorporel…;

il s’est fait vraiment homme, lui qui reste toujours Dieu…

il a voulu se faire homme pour purifier le semblable avec le semblable ; pour sauver le frère au moyen du frère…

Voilà pourquoi une Vierge est choisie ; elle a été purifiée dans son corps et dans son âme; étant chaste, pure et immaculée, elle devient la coopératrice de l’Incarnation du Créateur. [1]


[1] Epist. Sinodica ad Sergium, PG 87, 3,3160-3161. Traduction italienne in Testi Mariani del Primo Millennio, vol. II, Roma 1989, pp. 138-169.

L. Gambero

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention