La conception de Marie (N. Cabasilas † 1391)

Anne et Joachim (N. Cabasilas † 1391)

D'une part, la nature ne peut rien apporter à la génération de la Toute Pure,

et d'autre part, Anne et Joachim accomplissent parfaitement la loi dont le but est le fruit de la grâce: Marie.

Leurs prières ont obtenu l'acte créateur de Dieu en Marie et, en Marie, est manifestée la nature humaine telle que Dieu la voulait depuis l'éternité.

"Si, pour conserver aux hommes cette vie corruptible et sauver quelques individu du naufrage de la nature humaine, fut choisi l'homme le plus juste (cf. Gn 6, 8) ; et si, pour libérer les Juifs un meneur fut indispensable, cependant pas n'importe qui, mais seulement Moïse qui avait exercé son âme à toutes les vertus, et contrairement à ses contemporains, il put voir Dieu et l'entendre parler du Ciel (Ex 3, 1-12) [...] bref, parmi ceux qui ont été utiles à l'humanité tous ont eu l'âme conforme et adaptée aux événements dont ils furent la cause pour les autres.

Ainsi donc vous [Anne et Joachim] vous êtes justes et gardiens de la loi et surtout, vous êtes amants de Dieu plus que Moïse, Noé, Abraham et tant d'autres qui apportèrent des bénédictions à la race humaine. [...]

La fin ou le but de la loi, c'est la grâce (cf. Rm 10, 4), et nous savons que les nouvelles choses sont le fruit des anciennes et aucun fruit ne peut naître de choses qui ne sont pas encore menées à leur accomplissement parfait ; il est donc évident que vous avez porté la loi à son mûrissement: autrement vous n'auriez pas pu produire le trésor de la grâce, le fruit de la loi : la Vierge.

Et comme il était convenable que le Sauveur qui allait introduire la loi nouvelle, réalisât d'abord toute la justice de l'ancienne loi (cf. Mt 3, 15), il était ainsi vraiment nécessaire que vous atteigniez maintenant la nouvelle loi et soyez préparés à accueillir le temple de la grâce, soyez d'abord devenus ceux qui accomplissent parfaitement la loi. [...]

Vous, qui sur l'exemple de Moïse, avez jeûné et entendu la voix divine, vous n'avez cependant pas obtenu les mêmes choses qu'il obtint: avec ses prières, il trouva une loi qui serait bientôt finie, par contre, vous avez trouvé le sang qui fera la nouvelle alliance (cf. Lc 22, 20), sang que Dieu lui-même assuma et avec lequel il "entra à l'intérieur du voile, ayant acquis une rédemption éternelle" comme Paul dit (He 9, 12).

Qu'y a-t-il donc de plus saint que ces bouches qui élevèrent une voix si puissante auprès de Dieu? Qu'y a-t-il donc d'égal à ces âmes, dont est exaucée une telle prière? Quels sacrifices furent plus agréables à Dieu, quels autels plus saints ? Il fallait en effet que d'une telle racine vint la Mère de Dieu, c'est-à-dire son corps spirituel: et que la racine fût jointe à Dieu à un degré plus haut que tous les hommes, et en ayant un commencement convenable, il fallait que vint au jour celle qui unit les hommes à Dieu, et, en annulant la haine qui s'interposait, ouvrit la voie au ciel par ses prières, en abattant le mur de séparation (cf. Eph 2, 14). [...]

Par conséquent la nature ne peut rien apporter à la génération de la Toute Pure, mais Dieu seul, invoqué, réalise le tout, et, en laissant de côté la nature, directement - pour ainsi dire - il créa la Bienheureuse à la manière du premier homme : parce que - d'une manière éminente et tout à fait exacte - la Vierge est le premier humain, parce qu'elle est la première et la seule qui a manifesté la nature humaine. Les choses restent ainsi."


Extrait de : Nicolas Cabasilas, Premier sermon sur la Nativité de la toute , Mère de Dieu. Dans : G. Gharib e E. Toniolo (ed) Testi mariani del secondo Millennio. 1. Autori orientali, Città nuova Roma 2008, p. 442-446 ; extraits par F. Breynaert.

Nicolas Cabasilas

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention