Le dogme de l'Immaculée Conception

Le dogme de l’Immaculée Conception

 

Même si la fête était célébrée depuis le XIIe siècle, les théologiens étaient divisés sur la matière.

 

Ce fut finalement un Franciscain, Duns Scot (+1275), qui sut concilier l'Immaculée Conception et le salut universel en Jésus, en affirmant que Marie fut préservée de la faute originelle en prévision des mérites du Christ. Elle est donc elle aussi sauvée. La Rédemption est mieux expliquée car l'Immaculée Conception montre que le Rédempteur aide l'humanité à éviter le mal (et non pas seulement à le réparer). Et la gloire de Dieu est manifestée dans la perfection de la réalisation de son dessein d'amour.

 

C'est cette explication qu'assuma le pape Pie IX lorsqu'il proclama le dogme de l'Immaculée Conception en 1854 :

 

"Nous déclarons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, dans le premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulières du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu".

(Pie IX, Ineffabilis Deus)

Du 30 novembre au 8 décembre, priez la grande neuvaine à l'Immaculée Conception !

 

 

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention