Le silence de Marie à la Croix (R. Cantalamessa)

Le silence de Marie à la croix

De Marie sous la croix, on ne nous rapporte ni cris ni lamentations, comme pour les femmes qui accompagnaient Jésus à la montée au Calvaire (cf. Lc 23, 27). Aucune parole ne nous est transmise, comme lorsque Jésus est retrouvé au Temple, ou comme à Cana de Galilée. Seul son silence.

Dans l'Evangile de Luc, Marie se tait à la naissance de Jésus. Dans l'Evangile de Jean, elle se tait au moment de la mort de Jésus. Dans la première lettre aux Corinthiens, saint Paul oppose entre elles « la parole de la croix» et la « sagesse de la parole » ; c'est-à-dire le langage de la croix et le langage de la sagesse humaine. La différence est celle-ci : la sagesse de la parole, ou la sagesse du monde, s'exprime par la parole et les beaux discours ; la croix s' exprime au contraire par le silence.

Le langage de la croix est silence ! Le silence conserve pour Dieu seul le parfum du sacrifice. Il empêche la souffrance de se disperser, de rechercher et de trouver ici-bas sa récompense.


Raniero Cantalamessa,

Prédicateur de la Maison Pontificale

Extrait de : Raniero CANTALAMESSA, Marie miroir pour l'Eglise,

ed saint Augustin 2002, p.144.

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention