L’humilité du Ressuscité (Benoît XVI)

« Judas -- pas l'Iscariote -- lui dit: "Seigneur, et qu'est-il advenu, que tu doives te manifester à nous et non pas au monde?" » (Jn 14, 22)

Oui, pourquoi ne t'es-tu pas opposé avec force à tes ennemis qui t'ont mis en croix ? c'est ce que nous voudrions te demander.

Pourquoi ne leur as-tu pas montré avec une vigueur irréfutable que tu es le Vivant, le Seigneur de la vie et de la mort ?

Pourquoi t'es-tu manifesté seulement à un petit groupe de disciples au témoignage desquels nous devons maintenant nous fier ?

Cette question concerne toutefois, non seulement la Résurrection, mais le mode tout entier par lequel Dieu se révèle au monde.

Pourquoi seulement à Abraham - pourquoi pas aux puissants de ce monde ? Pourquoi seulement à Israël et non pas de manière indiscutable à tous les peuples de la terre ?

C'est bien le propre du mystère de Dieu d'agir de manière humble.
C'est seulement petit à petit qu'il construit dans la grande histoire de l'humanité son histoire.

Il se fait homme mais d'une telle manière qu'il peut être ignoré de ses contemporains, des forces autorisées de l'histoire.

Il souffre et il meurt et, comme Ressuscité, il ne veut atteindre l'humanité qu'à travers la foi des siens auxquels il se manifeste.

Continuellement il frappe humblement aux portes de nos cœurs et, si nous lui ouvrons, lentement il nous rend capable de « voir ».

Et pourtant, n'est-ce pas là justement le style du divin ? Ne pas écraser par la puissance extérieure, mais donner la liberté, donner et susciter l'amour.

 _______________________________________________

Joseph Ratzinger, Benoît XVI,

Jésus de Nazareth. De l'entrée à Jérusalem à la Résurrection.

Parole et Silence, Paris 2011, p. 310-311

 

 

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention