La subsistance et l'éducation de Jésus à Nazareth

La subsistance et l'éducation de Jésus à Nazareth

La croissance de Jésus « en sagesse, en taille et en grâce » (Lc 2, 52) s'accomplit dans le cadre de la famille, sous les yeux de Joseph qui avait la haute tâche d'« élever », c'est-à-dire de nourrir Jésus, de le vêtir et de lui apprendre la Loi et un métier, conformément aux devoirs qui reviennent au père.

Dans le sacrifice eucharistique, L'Église vénère la mémoire de la bienheureuse Marie toujours Vierge, mais aussi de saint Joseph car « il a nourri Celui que les fidèles devaient manger comme Pain de la vie éternelle ».

Pour sa part, Jésus « leur était soumis » (Lc 2, 51), payant respectueusement de retour les attentions de ses « parents ». Ainsi voulait-il sanctifier les devoirs de la famille et du travail qu'il exécutait aux côtés de Joseph.


Extraits de : Jean Paul II, Exhortation apostolique Redemptoris Custos § 16