L'Adoration des Rois Mages

L'épiphanie de Jésus, l'adoration des mages

« Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages venus du Levant se présentèrent à Jérusalem, en disant : "où est le roi des juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile au Levant et nous sommes venus nous prosterner devant lui » (Mt 2, 1-2).

« L'Epiphanie  est la manifestation de Jésus comme Messie d'Israël, Fils de Dieu et Sauveur du monde. Avec le Baptême de Jésus au Jourdain et les noces de Cana, elle célèbre l'adoration de Jésus par des "mages" venus d'Orient (Mt 2,1).

Dans ces mages, représentants des religions païennes environnantes, l'Evangile voit les prémices des nations qui accueillent la Bonne Nouvelle du salut par l'Incarnation.

La venue des mages à Jérusalem pour "rendre hommage au roi des Juifs" (Mt 2, 2) montre qu'ils cherchent en Israël, à la lumière messianique de l'étoile de David, celui qui sera le roi des nations.

Leur venue signifie que les païens ne peuvent découvrir Jésus et L'adorer comme Fils de Dieu et Sauveur du monde qu'en se tournant vers les Juifs et en recevant d'eux leur promesse messianique telle qu'elle est contenue dans l'Ancien Testament.

L'Epiphanie manifeste que "la plénitude des païens entre dans la famille des patriarches" et acquiert la Israelitica dignitas. »

_____________________________________

 Catéchisme de l'Eglise catholique § 628