Marie et l'Ascension (liturgie byzantine)

Jeudi de l’Ascension (liturgie byzantine)

L’Ascension est l’une des douze grandes fêtes byzantines. Elle nous permet de glorifier le Christ, qui non seulement nous a délivrés du tombeau pour nous donner la vie, mais qui assoit notre humanité sur le trône du Père.

Le dimanche dans l’octave de l’Ascension est consacré aux Pères des six premiers conciles œcuméniques car leur enseignement a bien défendu les deux natures, divines et humaine, en Christ, ainsi que la consubstantialité du Fils avec le Père, confirmée par l’Ascension du Christ.

L’union des deux natures s’est réalisé lorsque le Fils de Dieu s’est incarné de la Vierge Marie, ce que chante cette Ode :

Ode 8 :

Le Fils de Dieu, né du Père avant les siècles, en ces derniers temps de la Vierge Mère s’est incarné : vous les prêtres, louez-le, peuple, exalte-le dans tous les siècles.

Le Christ source de vie qui dans la gloire est monté, en ses deux natures, vers les cieux à la droite du Père s’est assis : prêtres, louez-le, peuple, exalte-le dans tous les siècles.

Bénissons le Seigneur, Père, Fils et saint Esprit.

Celui qui par sa descente parmi nous terrassa notre ennemi et par son Ascension releva l’humanité, prêtres, louez-le, peuple, exalte-le dans tous les siècles.

Maintenant…

Tu apparus plus vénérable que les Chérubins, Mère de Dieu, lorsqu’en ton sein tu as porté celui qui est porté sur leurs ailes dans les cieux et qu’avec les Anges incorporels nous les mortels, nous glorifions dans tous les siècles.


Guillaume Denis, Le Spoutnik : Nouveau Synecdimos,

Diaconie Apostolique, Parme 1997 ; Paris 2001, p. 678

Ce stichère exprime la joie de la Mère de Jésus lors de l'Ascension :

Seigneur, ayant accompli dans ta bonté le mystère caché des siècles et des générations, tu allas avec tes disciples sur le mont des Oliviers ; tu pris avec toi celle qui t’enfanta, toi, l’auteur et le créateur de toutes choses ; il convenait que celle qui souffrit plus que tous les autres dans ta Passion comme ta Mère soit remplie de joie débordante dans la gloire de ta chair.

(Jeudi de l’Ascension, 7e stichère de la Litia)

N.B. Unité des chrétiens et de leurs calendriers.

Depuis 2013, les chrétiens d'Israël, de Jordanie et du Liban ont déjà unifié leurs dates - les catholiques suivent le calendrier julien des orthodoxes pour le cycle pascal et les orthodoxes suivent le calendrier grégorien des catholiques pour le cycle de la Nativité.

Actuellement, un mouvement de pétitions est organisé afin d'obtenir l'unification générale de la date de Pâques, et donc aussi de l'Ascension et Pentecôte.

(Cf. http://www.soufanieh.com)