La divinité du Saint Esprit (St Athanase)

La divinité du Saint Esprit se révèle dans sa relation au Christ

« Le Consolateur ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, parce qu'il recevra de moi et vous l'annoncera » (1) ;

et ayant soufflé sur ses disciples (2), il leur donna de lui-même l'Esprit, et c'est ainsi que le Père le répandit, comme il est écrit, sur toute chair :
voilà pourquoi c'est avec raison que j'ai commencé par parler au sujet du Fils de Dieu, afin que de la connaissance touchant au Fils, nous puissions tirer heureusement la connaissance touchant l'Esprit. [...]
Comme le Père disait, en montrant le Fils : « celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j'ai mis mes complaisances », ainsi l'Esprit est celui du Fils, car l'Apôtre dit :

« Il a envoyé dans vos cœurs l'Esprit de son Fils lequel crie Abba, Père » (3).

Et, ce qui est merveilleux,- de même que le Fils dit « ce qui est à moi est au Père » , ainsi l'Esprit Saint, qui est dit appartenir au Fils, appartient au Père, car c'est le Fils lui-même qui dit :

« Lorsque sera venu le Consolateur, que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage de moi » (4).


Et Paul de son côté écrit :

« Nul ne sait ce qui se passe dans l'homme, sinon l'esprit de l'homme qui est en lui. De même, nul ne connaît ce qui est en Dieu, sinon l'Esprit de Dieu. Or, nous n'avons pas reçu, nous, l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions ce dont nous avons été gratifié par Dieu. » (5).

[...]
Ainsi donc, si le Fils, à cause de sa condition propre à l'égard du Père et parce qu'il est propre rejeton de sa substance, n'est pas une créature, mais est consubstantiel au Père, de même l'Esprit Saint non plus ne peut pas être une créature, - impie est même quiconque le dit, - à cause de sa condition propre à l'égard du Fils et parce que c'est du Fils qu'il est donné à tous et que ce qu'il a, appartient au Fils.


(1) Jn 16, 13-14

(2) Jn 20, 22

(3) Ga 4, 6

(4) Jn 16, 15

(5) Jn 15, 25

Saint ATHANASE D'ALEXANDRIE, Lettres à Sérapion, II, 1. Traduction dans Sources Chrétiennes n° 15, p. 163-165

Lire plus sur saint Athanase

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention