Marie et le plan de Dieu (Vatican II)

Marie et le plan de Dieu (Vatican II)

Dieu a créé le monde afin de l'associer à sa vie divine. Dieu nous créé pour faire de nous des fils, dans le Fils.

Et parce que le Fils de Dieu est entré dans le monde par Marie, celle-ci a un désormais essentiel dans l'accomplissement du projet de Dieu, Créateur et Sauveur.

Le concile Vatican II a donné une puissante vision de la place unique de Marie dans le dessein de Dieu. Nous lisons dans la Constitution dogmatique Lumen Gentium (LG) :

- Marie, dans le dessein éternel du Père, est unie au Fils de Dieu « par un lien étroit et indissoluble » (LG 53). C'est le point fondamental à partir duquel nous comprenons le reste.

- Marie dans le plan du Créateur : Marie est située dans la perspective de la création dans laquelle Dieu le Père désire l’Incarnation du Fils pour accomplir le projet premier de la création qui est la divinisation de l’humanité créé, sa participation à la vie divine : Marie est « prédestinée de toute éternité… pour être la Mère de Dieu » (LG 61).

- Marie dans le plan de la Rédemption : Marie est aussi située dans le perspective de la Rédemption que Dieu a conçu dès lors que le péché est entré dans le monde : « Ayant résolu, dans sa très grande bonté et sagesse, d’opérer la Rédemption du monde, Dieu "quand vint la plénitude du temps, envoya son Fils né d’une femme ... pour faire de nous des fils adoptifs" ( Ga 4,4-5 )» (LG 52).

- En bref :

« La bienheureuse Vierge, prédestinée de toute éternité, à l’intérieur du dessein d’incarnation du Verbe, pour être la Mère de Dieu, fut sur la terre, en vertu d’une disposition de la Providence divine, la vénérable Mère du divin Rédempteur, généreusement associée à son oeuvre à un titre absolument unique, humble servante du Seigneur. » (LG 61)

N.B. Une fresque de Fra Angelico illustre admirablement notre propos.

Cliquez sur l'image pour en lire des explications.

Synthèse F. Breynaert