Le Don de force et sainte Marie

La force est un don de l'Esprit Saint par Jésus, après la Passion et la Résurrection, parce que le Sang de Jésus, c'est-à-dire la force de son Amour vécu jusqu'au bout, nous féconde et nous fortifie.

Il faut dire aussi que la force est un don de l'Esprit Saint, parce que l'Esprit Saint lie le Père et le Fils de sorte que les Trois font Un.

Et Marie ?

"Rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils, unie à lui par un lien étroit et indissoluble, elle reçoit cette immense charge et dignité d'être la Mère du Fils de Dieu, et, par conséquent, la fille de prédilection du Père et le sanctuaire du Saint-Esprit, don d'une grâce exceptionnelle qui la met bien loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre." (Vatican II Lumen gentium 53)

Unie à son Fils et unie à la Trinité, Marie a deux raisons pour avoir reçu le don de force d'une manière exceptionnelle. Par exemple, Marie est debout au pied de la croix (Jn 19, 25).

Marie est aussi pour nous "une mère très aimante" (Lumen Gentium 53) : elle nous stimule et nous communique les dons qu'elle a reçu.

La liturgie romaine prie en ces termes :

Elle que l'Esprit Saint couvrit de son ombre lorsque le Verbe prit chair, elle est de nouveau remplie du Don venant du ciel à la naissance du peuple nouveau.[1]

Et l'Eglise demande la Force d'en haut par l'intercession de Marie :

Seigneur notre Dieu, tu as comblé des dons de l'Esprit Saint la Vierge Marie en prière avec les Apôtres ; Accorde-nous, par son intercession, de persévérer d'un seul cœur dans la prière et d'être remplis de la Force d'en haut pour annoncer à nos frères la Bonne Nouvelle. Par Jésus Christ. [2]

____________________________________________________

[1] Préface de la Messe votive « Notre Dame du Cénacle »

[2] Collecte de la Messe votive « Notre Dame du Cénacle »

 

Synthèse F. Breynaert

 

 

 

 

 

JE PARTICIPE !