9 décembre - Première apparition à Guadalupe

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Je suis la Mère de Ipalnemohuani (I)

En 1531, au Mexique, la Vierge Marie apparut quatre fois à un pauvre indien, Juan Diego, du samedi 9 décembre au mardi 12 décembre 1531 (selon le calendrier julien en vigueur à l'époque). L'événement de Guadalupe a laissé un double prodige : une image surprenante, imprimée miraculeusement sur le manteau de Juan Diego et un récit étonnant, rédigé par Antonio Valeriano, qui raconte les apparitions et les paroles de la Vierge annoncant aux aztèques, en partant des fondements de leur culture religieuse et en utilisant leur langue, le nàhuatl, une grande et merveilleuse nouvelle qui les invite à une nouvelle naissance. Le premier jour, Juan Diego entendit en passant un chant d'oiseaux merveilleux venant du sommet de la colline de Tepeyac, puis une voix l'appela et une dame d'une incomparable majesté lui dit : « Sache-le bien et sois sûr en ton coeur, ô toi, le plus humble de mes fils, que je suis la Toute Vierge à jamais, Sancta Maria, Mère de Téotl Dieu de grande Vérité, de Ipalnemohuani - Celui qui donne la vie -, du Créateur des êtres nouveaux, de Celui qui est proche et immédiat, du Seigneur de la Terre et des Cieux. Je veux et désire ardemment qu'en ce lieu on érige pour moi une maison de Dieu, pour y montrer et y donner à tous mon amour et mon aide, ma compassion, ma protection. Car je suis la très miséricordieuse Mère, la tienne et celle de tous les hommes de cette terre, quels qu'ils soient, qui m'aiment, me parlent, me cherchent et se confient en moi. J'écouterai leurs plaintes pour y porter remède et soigner leurs misères, leurs peines, leurs douleurs. » Puis elle lui demanda d'aller au palais de l'Evêque pour lui porter la nouvelle avec insistance.

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !