12 avril - Italie. Rome, Apparition à Tre Fontane de Notre Dame de la Révélation à Bruno Cornacchiola et ses 3 enfants en 1947 (reconnue en 1956)

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Basta cosi !

Bruno Cornacchiola, protestant extrémiste, voulait tuer le Pape. La Vierge lui apparaît à Tre Fontane le 12 avril 1947 d'une manière assez autoritaire : « Tu me persécutes, arrête maintenant ! Retourne au saint Bercail (...) Que l'on prie et que l'on récite quotidiennement le Rosaire pour la conversion des pécheurs, des incrédules et pour l'unité des chrétiens. » La Mère de Dieu lui indique un prêtre qu'il devra suivre et qu'il reconnaîtra aux première paroles qu'ils lui dira. « Quand tu auras trouvé le prêtre, obéis-lui ». Marie bénit le lieu : « Avec cette terre de péché, je ferai de puissants miracles pour leur conversion. » Le jour même il grave de sa main sur la roche : «Dans cette grotte m'est apparue la Mère divine. Elle m'invite amoureusement à rentrer dans l'Eglise catholique, apostolique et romaine...». Un deuxième prêtre indiqué par la Vierge le conduit auprès du Pape Pie XII le 9 novembre 1949, lors d'une audience accordée aux traminots de Rome. Après la récitation du chapelet dans sa chapelle privée, le Pape voit s'avancer Bruno qui lui dit: « Très Saint-Père, voici la Bible protestante avec laquelle j'ai "tué" beaucoup d'âmes »; puis, les larmes dans les yeux: «voilà le poignard, avec l'inscription "mort au Pape", par lequel je projetais de vous tuer ! Je viens vous demander pardon.» Et le Pape de répondre: «En me tuant, tu n'aurais fait que donner un nouveau martyr à l'Eglise, et au Christ une victoire de l'amour; mon fils, le meilleur pardon est le repentir...». Beaucoup plus tard, en 1978, Bruno rencontrera Jean Paul II, et celui-ci lui dira: «Tu as vu la Mère de Dieu, tu dois donc devenir un saint ! »

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !