16 janvier - France. Paris, Fête de Notre-Dame des Victoires (35.000 ex votos)

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Banneux et Lourdes : terres de Marie

Depuis Charlemagne, le territoire de Lourdes était un « fief » de la suzeraine du Puy, si bien que régulièrement un cortège partait des Pyrénées pour porter un tribut à Marie, en son sanctuaire au centre de la France. Durant des siècles, tout ceux qui gouvernaient non seulement Lourdes mais l'entier comté de Bigorre se considéraient comme de simple administrateurs d'une « terre de Marie ». Quelqu'un est allé jusqu'à dire que, si Marie désirait apparaître quelque part, Lourdes était parmi les lieux les plus indiqués puisqu'elle y était « chez elle ». Quelque chose du même genre peut se dire pour le village belge qui s'appelle officiellement Banneux Notre-Dame depuis 1914. Lors des tragiques jours de l'invasion allemande, au début de la première guerre mondiale, tous les centres habités de la région furent dévastés et incendiés. Voyant les flammes à l'horizon, les habitants du petit bourg se réunirent dans l'église et firent le v?u solennel de considérer leur territoire comme « terre de Marie » et d'ajouter le nom de Notre-Dame à celui de Banneux s'ils étaient épargnés. Et en effet les allemands passèrent rapidement, se dirigeant vers la France, et il n'advint rien de tragique, ni alors, ni au cours des quatre années de guerre. A la fin de celle-ci il fut demandé et obtenu pour le village la nouvelle appellation de Banneux Notre-Dame. Ici, aussi, Marie était vraiment « chez elle ».

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !