9 mars - Italie. Trévise, Notre Dame Des Miracles 1510 - Saint Dominique Savio - Saint Césaire de Nazianze

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

L'aventurier de la Sainte Vierge (II)

Un autre jour, après la prise d'un riche butin, le capitaine charge Juan de garder ce trésor et surtout un coffret rempli de bijoux ; Le visage sombre, Juan s'exécute. Le lendemain matin, on s'aperçoit que la cassette de bijoux manque. Juan interroge les sentinelles. Personne ne peut le renseigner. Seul, le capitaine était entré dans la tente un peu avant que Ciudad eut relevé la garde. Le jeune capitaine fait condamner Juan à la peine de mort par pendaison, conformément au code militaire. Juan, les mains et les pieds liés, passe la nuit sans dormir. Son ami, Alfonso Ferrus se glisse sous la tente pour le délivrer. Juan refuse. Il sait que la sentinelle serait pendue à sa place. Laissé à lui-même, il a un rêve fantastique. Il revoit la bergère française qui se transforme en la Reine du Ciel qui lui dit: "Aie confiance en moi. Je te sauverai." Juan se réveille, récite 1'Ave Maria avec ferveur et se sent réconforté. Il marche au supplice d'un pas ferme. Il promet à la bonne Mère de renoncer au métier des armes, si Elle le délivre du collier de chanvre... Pas un instant, il ne doute de l'aide de Marie. Juan est sous la potence. Il se déclare innocent. Et il ajoute: "J'ai confiance que je puis encore recevoir l'aide de la Sainte Vierge." Les tambours battent le second coup... Juan a déjà la corde au cou lorsqu'un cavalier arrive bride abattue. C'est le colonel Ribera. Il révoque l'ordre d'exécution. Il veut être juge dans cette affaire. Entre temps, Alphonso Ferrus arrive hors d'haleine. Il rapporte le coffret aux bijoux, découvert dans la tente du capitaine. Ce dernier est condamné et exécuté sur place. Marie a été fidèle à sa promesse. Juan aussi tiendra sa parole. Il renonce au métier des armes et va à la recherche de la volonté de Dieu. Il deviendra le grand Saint Jean de Dieu.

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !