10 mars - Italie. Bari, Notre Dame Des Miracles (1576) - début de la neuvaine de prière à St Joseph - Sainte Marie-Eugénie Milleret

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Comme le sable de la mer

Il est dit de Salomon que Dieu lui avait donné un coeur large comme les sables de la mer, comme ces plages sablonneuses qui s'étendent à perte de vue et peuvent contenir l'océan. Ainsi était le coeur de Marie, qui pouvait contenir le Dieu qui a tout créé et faire sa joie. Le coeur de Marie a répondu à toutes les grandeurs, à toutes les oeuvres de Dieu. Jamais Marie n'a été au-dessous de ce que Jésus Christ a voulu d'elle, ou de ce que Dieu lui demandait. Son coeur a toujours été large, généreux, fidèle. Après y avoir reçu Dieu, elle y a reçu tous les hommes, tous les enfants de Jésus Christ, tous ceux qu'elle a enfantés sur le Calvaire. Son coeur est assez large pour avoir pour tous, le juste et le pécheur, pour l'âme qui tend à la perfection et pour celle qui a besoin de sortir du péché, des tendresses et des secours particuliers. Il faut élargir notre coeur à l'exemple de la très sainte Vierge, l'éloigner de toutes les petitesses, le rendre bon envers tous, dévoué, généreux. Cherchons quel était le zèle de la très sainte Vierge, quelle était sa fidélité, quel était son esprit apostolique. Imitons-la toujours pour former en nous cet amour fort et généreux qui ne peut sans doute égaler le sien, mais qui l'imite, puisque nous sommes ses enfants. Oui, remercions Dieu des grâces et des perfections qu'il a mises dans la très sainte Vierge.

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !