21 mars - Russie. Notre Dame de Nowy Swierjan

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Marie Alphonsine Danil Ghattas (+ 25 mars 1927) : Amante de la Sainte Vierge et confidente du Ciel (I)

Mère Sultaneh Ghattas est née au sein d'une famille pieuse et laborieuse de Jérusalem, une famille où l'on travaillait et priait ensemble. Dès sa prime jeunesse, Sultaneh a senti que Dieu l'appelait à se dépasser et à embrasser la vie religieuses. A peine a-t-elle eu le désir ce cette vocation qu'elle s'en est ouverte à ses parents ; mais ceux-ci ont refusé. La jeune fille a beaucoup souffert, surtout de son père qui avait opposé un veto absolu à son entrée dans la vie religieuse. En effet, ce dernier ne voulait pas que sa fille bien-aimée l'abandonne et parte étudier en Occident - l'unique façon à ce moment-là de devenir religieuse. Mais par son amour, sa foi et sa patience, Sultaneh finit par obtenir l'approbation de son père et entra dans la congrégation des Soeurs de Saint Joseph de l'Apparition. Le Seigneur est admirable en ses saints. Ils obtiennent grâce à ses yeux à la mesure de leur attente et de leur amour. Pendant qu'elle était soeur de Saint Joseph, Marie-Alphonsine fut gratifiée de visions répétées de Notre-Dame, lui demandant de fonder pour les filles de son pays une congrégation qui prendrait le nom de "soeurs du Rosaire". Elle lui indiqua même son directeur spirituel, le Père Joseph Tannous, alors Chancelier du Patriarcat latin, pour l'aider à réaliser ce projet si crucial pour l'Eglise de Jérusalem. Soeur Marie-Alphonsine annonça au bon Père tout ce qu'elle avait vu et entendu de la Vierge. En 1880, le Père Joseph Tannous posa les premières pierres de la fondation, immédiatement accompagnée d'un grand succès. Comment pouvait-il ne pas réussir quand derrière ce projet se trouvait la Sainte Vierge, dont les merveilles remplissent l'univers? Tout ce que veut la Sainte Vierge veut, Dieu le veut. Trois années après la fondation, Mère Marie-Alphonsine obtint de Rome la permission de rejoindre la nouvelle congrégation.

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !