26 mars - Italie. Notre-Dame du Palais (1776) - Sinaxe de l'Archange Gabriel

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Elle fut la bonne abeille

La Bienheureuse Marie, notre Dame, engendra le Fils de Dieu sans corruption parce que l'Esprit Saint descendit sur elle et la puissance du Très-haut l'a ombragée (cf. Lc 1,35). Elle fut la bonne abeille, (cf. Sir 11,3), petite par l'humilité, ronde par la contemplation de la gloire céleste qui est sans début et sans fin, dense par la charité - elle qui pendant neuf mois porta la Charité même dans son sein, ne pouvait pas manquer de charité - liée à la pauvreté, plus pure que tous à cause de sa virginité. Cette bonne abeille prépare avec l'humilité la maison, c'est-à-dire l'âme, et avec la virginité le corps en lequel devait habiter le roi des anges. Fais attention : l'abeille édifie en commençant par le haut. De la même manière la bienheureuse Vierge ne commence pas à construire à partir du bas, c'est-à-dire devant les hommes, mais par le haut, c'est-à-dire en présence de la majesté divine, et peu à peu, c'est-à-dire avec ordre et discrétion commence à descendre sous le regard des hommes et finir par devenir admirable à leurs yeux, elle qui avait déjà été élue devant le Seigneur.

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !