15 mai - Mexique. Nuestra Señora de la Luz

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Une miraculée de ND de Lourdes (I)

Madame Alice Couteault, née Gourdon (1917), de Bouillé Loretz (79), fut admise comme malade au pèlerinage diocésain de l'Anjou en mai 1952. Elle avait 34 ans et était atteinte d'une sclérose en plaques depuis juillet 1949 qui s'aggravait sans cesse et avait été diagnostiquée incurable par les médecins. « Personne ne peut se faire une idée du point où ma femme en était rendu, explique son mari qui était à l'époque tout à fait athée. Pour marcher elle se trainait avec deux chaises, assise elle était prise de troubles de l'équilibre, elle ne pouvait pas prendre un objet sans trembler très fort, ni coudre, ni écrire. La parole et la vue étaient aussi atteintes » Elle fit un voyage vers Lourdes extrêmement pénible, mais elle ressent une amélioration dès son arrivée le 12 mai et mange presque normalement. Conduite aux piscines le 15 mai, elle éprouve une intense réaction : impression de syncope, palpitations, bourdonnements dans les oreilles. A la Procession du Saint Sacrement elle recouvre l'usage de la parole. « Je priais et je pensais très fort à mon mari qui ne m'avait laissé partir à Lourdes que parce qu'il savait que c'était la dernière joie qu'il pouvait m'accorder. Je pensais que seul un miracle pourrait convertir cet homme qui disait "Dieu n'existe pas !" ». Et quelques minutes plus atrd, de retour à l'Asile sur un tringlet, elle saute de son brancard et marche normalement sans aide aucune. « Je n'ai pas dormi de la nuit ! Je pensais à tous les miens qui s'inquiétaient encore à mon sujet ».

S'abonner est facile, se désabonner également.
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !